Navigation – Plan du site
La petite histoire
Lectures

L’exercice du quotidien : une reine diariste au xviiie siècle

Mélanie Traversier, Le Journal d’une reine. Marie-Caroline de Naples dans l’Italie des Lumières (2017)
Florence Lotterie
p. 201-203
Référence(s) :

Mélanie Traversier, Le Journal d’une reine. Marie-Caroline de Naples dans l’Italie des Lumières, Ceyzérieu, Champ Vallon (Les classiques), 2017, 648 p.

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en septembre 2020.

Aperçu du texte

À lire le long essai qui sert de préface au Journal, lui-même établi dans les règles de l’art et conséquemment annoté, on ne peut pas s’y tromper : le « petit bout » de la lorgnette diariste s’inscrit dans une réflexion critique sur l’historiographie de l’objet « reine ». Son auteure est une universitaire, spécialiste de ce qu’elle a elle-même appelé le « tournant historiographique » articulant histoire et musicologie, et sa thèse sur les pratiques des spectacles dans l’Italie des Lumières y fait autorité. Le présent livre procède de l’enquête alors entreprise dans les archives napolitaines : Mélanie Traversier a rencontré le diaire de la reine de Naples en s’intéressant aux habitudes de Ferdinand IV et de sa cour en matière de fréquentation des théâtres, et elle en a entrepris l’impeccable transcription.

L’histoire du texte est importante. Le journal, conservé dans les archives de Naples, des années 1781-1785 est complété par une « lacune », annoncée par la diariste elle-même, qui i...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Florence Lotterie, « L’exercice du quotidien : une reine diariste au xviiie siècle », Écrire l'histoire, 17 | 2017, 201-203.

Référence électronique

Florence Lotterie, « L’exercice du quotidien : une reine diariste au xviiie siècle », Écrire l'histoire [En ligne], 17 | 2017, mis en ligne le 28 septembre 2020, consulté le 23 avril 2018. URL : http://journals.openedition.org/elh/1265

Haut de page

Auteur

Florence Lotterie

Florence Lotterie est professeur de littérature française du xviiie siècle à Paris-Diderot. Elle est plus particulièrement spécialiste du tournant des Lumières, de la période révolutionnaire et du Groupe de Coppet. Elle s’intéresse aux questions de genre et à la représentation des rapports de sexe dans la littérature des Lumières. Elle a notamment publié Le Genre des Lumières. Femme et philosophe au xviiie siècle (Classiques Garnier, 2013).

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo CNRS Éditions
  • Logo CERILAC
  • OpenEdition Journals