Navigation – Plan du site
Brèves d'histoire

Quand les images d’histoire se donnent aux mots

I Am Not Your Negro de Raoul Peck
Anne Crémieux
p. 227-231

Résumés

I Am Not Your Negro (Raoul Peck, 2016) fait résonner l’actualité de l’histoire psychosociale telle que l’a théorisée dans les années soixante l’écrivain noir américain James Baldwin. Mettant en images les paroles de divers textes de Baldwin, Peck invite le public à se poser la question qui découle de l’affirmation du titre : si les Blancs ont inventé ce nègre qui n’existe pas, dans lequel ni Baldwin ni ses compatriotes ne se reconnaissent, alors quel rôle fondamental joue ce concept, hier et aujourd’hui ? Comment se reflète-t-il dans les images pour façonner les esprits en retour ? Comment affronter le racisme pour espérer en sortir ? Comment comprendre la blancheur en tant que représentation du pouvoir ? Quels liens faire entre le mouvement pour les droits civiques et #BlackLivesMatter ?

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en novembre 2021.

Plan

Le racisme américain, hier et aujourd’hui
Baldwin psychosociologue
Peck double Baldwin

Aperçu du texte

« History is not the past. It is the present. »
James Baldwin, « Black English. A Dishonest Argument » (1980)
I Am Not Your Negro (1:22:55)

I Am Not Your Negro a d’abord fait une sortie très remarquée aux États-Unis en festivals, en musées et sur invitations universitaires, de la veille de l’élection de Donald Trump en septembre 2016 jusqu’en février 2017, avant de sortir en salles et en VOD. La présence fréquente, lors de ces projections-rencontres, de Raoul Peck, passionné de l’œuvre de Baldwin et incarnation de son influence et de sa postérité, a contribué au charisme de l’œuvre portée en anglais par la voix de Samuel L. Jackson et en français par celle de Joey Starr, tous deux choisis pour leur notoriété populaire. Je ne suis pas votre nègre est diffusé sur la chaîne Arte le 25 avril 2017, puis en salles de cinéma. On peut prédire au film un avenir pédagogique en France, terre d’accueil de Raoul Peck et pays coproducteur du film, et dans le monde.

Alors que le mouvement #BlackLivesM...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Anne Crémieux, « Quand les images d’histoire se donnent aux mots », Écrire l'histoire, 18 | 2018, 227-231.

Référence électronique

Anne Crémieux, « Quand les images d’histoire se donnent aux mots », Écrire l'histoire [En ligne], 18 | 2018, mis en ligne le 20 novembre 2021, consulté le 15 novembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/elh/1549 ; DOI : 10.4000/elh.1549

Haut de page

Auteur

Anne Crémieux

Anne Crémieux est maîtresse de conférences en civilisation américaine à l’université Paris Nanterre. Elle a publié Les Cinéastes noirs américains et le Rêve hollywoodien (2004), et dirigé Les Minorités dans le cinéma américain (Cinémaction, no 143, 2012) et Homosexualités en Afrique (Africultures, no 96, 2013). Elle a codirigé L’Amérique des images (2013), Understanding Blackness through Performance (2013), Religions en séries (TV/Series, no 5, 2014), Chantiers d’Amérique (RFEA, no 151, 2017). Elle a publié des articles dans de nombreuses revues scientifiques et contribue régulièrement au magazine Africultures.com.

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo CNRS Éditions
  • Logo CERILAC
  • OpenEdition Journals