Navigation – Plan du site

AccueilNuméros19L’historien et les languesL’archive comme discours. Le labo...

L’historien et les langues

L’archive comme discours. Le laboratoire « Révolution française »

Sophie Wahnich
p. 27-35

Résumés

L’histoire de la Révolution française a constitué un laboratoire fondamental de la réflexion historienne et philosophique sur la place du langage dans le travail de l’historien.
Laboratoire en effet, car c’est un lieu qui a été celui de nombreuses expérimentations quant à cette question d’importance, en particulier dans la tradition marxiste, qui interroge non seulement le langage comme tel, mais l’idéologie dont il témoigne et qu’il véhicule. Or cette question des idéologies a été au cœur du débat épistémologique des années 1960 et 1970, quand l’objectif d’une dés-idéologisation des sciences humaines a conduit à opposer science et mythe, savoir et politique. Si pour écrire l’histoire de la Révolution, il ne s’agit plus d’annoncer ses couleurs (politiques) d’historien engagé, mais ses « concepts » (scientifiques) d’historien professionnel, il convient de comprendre ce qui s’y gagne et s’y perd pour l’écriture de l’histoire de la Révolution française. Cet article cherche à comprendre comment ces questions croisent alors l’enjeu épistémologique de l’analyse de discours.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2022.

Plan

L’analyse de discours, un beau projet épistémologique
La langue des révolutionnaires, les formations sociales et l’idéologie
Dés-idéologiser l’histoire par la science, la ré-idéologiser par l’écriture

Aperçu du texte

L’histoire de la Révolution française a constitué un laboratoire fondamental de la réflexion historienne et philosophique sur la place du langage dans le travail de l’historien.

Laboratoire en effet, car c’est un lieu qui a été celui de nombreuses expérimentations quant à cette question d’importance, en particulier dans la tradition marxiste, qui interroge non seulement le langage comme tel, mais l’idéologie dont il témoigne et qu’il véhicule.

Cette tradition marxiste, au moment de ma formation dans les années 1980 au sein des études révolutionnaires, est confrontée à une disqualification qui vient de l’une des mouvances antitotalitaires, celle qui s’est appuyée sur L’Archipel du goulag de Soljenitsyne et qui finit par qualifier la période révolutionnaire de matrice du totalitarisme. A contrario, la mouvance antitotalitaire qui prend la suite du mouvement Socialisme ou Barbarie continue à regarder la Révolution française à la manière d’Edgar Quinet, « un événement qui a ramené la foi ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sophie Wahnich, « L’archive comme discours. Le laboratoire « Révolution française » »Écrire l'histoire, 19 | 2019, 27-35.

Référence électronique

Sophie Wahnich, « L’archive comme discours. Le laboratoire « Révolution française » »Écrire l'histoire [En ligne], 19 | 2019, mis en ligne le 01 décembre 2022, consulté le 04 décembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/elh/1826 ; DOI : https://doi.org/10.4000/elh.1826

Haut de page

Auteur

Sophie Wahnich

Sophie Wahnich est historienne de la période révolutionnaire française, directrice de recherche au CNRS. Elle a conduit un travail d’analyse de discours pour sa thèse, publiée en 1997 sous le titre LImpossible Citoyen. Létranger dans le discours de la Révolution française et rééditée en 2010 (A. Michel) ; elle est récemment revenue sur ces enjeux épistémologiques dans un livre intitulé La Révolution française nest pas un mythe (Klincksieck, 2017). Elle est l’auteur de nombreux ouvrages sur la période révolutionnaire qui se sont penchés plus particulièrement sur la question des émotions politiques, comme La Liberté ou la Mort. Essai sur la Terreur et le terrorisme (La Fabrique, 2003) et La Longue Patience du peuple. 1792, naissance de la République (Payot, 2008).

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo CNRS Éditions
  • Logo CERILAC
  • Logo Université de Paris
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search