Navigation – Plan du site

AccueilNuméros19L’historien et les languesL’histoire, les langues et Dieu

L’historien et les langues

L’histoire, les langues et Dieu

Une trilogie de Nurith Aviv
Catherine Coquio
p. 161-170

Résumés

Une grande partie de l’œuvre de cinéaste de Nurith Aviv est consacrée à la question des langues dans l’histoire, qui est au cœur de la trilogie D’une langue à l’autre (2004), Langue sacrée, langue parlée (2008), Traduire (2011). Ces films, consacrés respectivement au changement de langue, à la sécularisation d’une langue religieuse, et à l’activité de la traduction littéraire, forment une méditation sur l’arborescence et le voisinage intime des langues dans l’histoire en faisant parler des écrivains, poètes, traducteurs, slameurs, philologues, exégètes vivant en Israël. Ce pays si singulier où eut lieu la résurrection profane d’une langue sacrée, y devient un laboratoire pour comprendre le pluriel des langues, leurs voisinages et émulations, leurs conflits aussi, parfois douloureux, liés aux violences de l’histoire, Shoah et Naqba en particulier, évoquées à travers la sourdine intime des langues.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2022.

Plan

D’une langue à l’autre : arrivées, retours, défis
Langue sacrée, langue parlée : la sécularisation et ses « points »
Traduire : « tous les rêves suivent la bouche »

Aperçu du texte

« Quant à nous, nous vivons à l’intérieur de notre langue, pareils, pour la plupart d’entre nous, à des aveugles qui marchent au-dessus d’un abîme. »
Gershom Scholem
Lettre à Franz Rosenzweig (1926)

Depuis une quinzaine d’années, la réalisatrice Nurith Aviv mène une fascinante exploration des langues humaines qui en 2011 a pris l’allure d’une trilogie : D’une langue à l’autre. Misafa Lesafa (2004), Langue sacrée, langue parlée (2008), Traduire (2011). Trois films au cours desquels une dizaine de locuteurs, toujours filmés chez eux, dans leur lieu de travail et de vie, parlent chacun de ses langues, perdues et trouvées ou redécouvertes, des chemins croisés qu’elles ont tracés en eux, de la « passion d’amour » qui les a fait s’installer dans cette zone « entre » les langues, devenant écrivains, poètes, traducteurs, slameurs, chanteurs, philologues, exégètes. L’ensemble du cycle compose une forte méditation polyphonique sur l’arborescence et le voisinage intime des langues dans l’histoire...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Catherine Coquio, « L’histoire, les langues et Dieu »Écrire l'histoire, 19 | 2019, 161-170.

Référence électronique

Catherine Coquio, « L’histoire, les langues et Dieu »Écrire l'histoire [En ligne], 19 | 2019, mis en ligne le 01 décembre 2022, consulté le 05 décembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/elh/1986 ; DOI : https://doi.org/10.4000/elh.1986

Haut de page

Auteur

Catherine Coquio

Catherine Coquio, professeur de littérature comparée à Paris Diderot, est membre du CERILAC, axe « Écrire et penser avec l’histoire », qu’elle a codirigé de 2012 à 2018. Elle travaille sur les écritures modernes et contemporaines de l’histoire, l’imagination du temps, la violence politique, les littératures de témoignage, les régimes de vérité, nihilisme et utopisme, l’idée de monde. Elle est l’auteure de Rwanda. Le réel et les récits (2004) ; L’art contre l’art. Baudelaire, le joujou moderne et la décadence (2006) ; L’Enfant et le Génocide (2007, avec A. Kalisky) ; La Littérature en suspens (2015) ; Le Mal de vérité ou l’Utopie de la mémoire (2015). Elle a (co)édité de nombreux ouvrages dont les plus récents sont Le Mur de Lisa Pomnenka, d’O. B. Kraus (2012) et Disgrâce couronnée d’épines et Choix de lettres de Mécislas Golberg (2018). Elle a créé en 2011 la collection « Littérature histoire politique » aux Classiques Garnier. Elle est régulièrement intervenue dans le cycle de projections-films de Nurith Aviv au cinéma Trois Luxembourg depuis D’une langue à l’autre.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo CNRS Éditions
  • Logo CERILAC
  • Logo Université de Paris
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search