Navigation – Plan du site

AccueilNuméros22Chanson, histoire, mémoireAlexandre Pertuis : la «  chanson...

Chanson, histoire, mémoire

Alexandre Pertuis : la «  chanson jurassienne  » durant les luttes séparatistes

Alexandre Pertuis: the “Jurassian song” during separatist fights
Luc Vallat
p. 73-80

Résumés

Au sein des luttes indépendantistes du Jura suisse face au canton de Berne, un chanteur se fait remarquer : André Wyss (1947-2018), qui deviendra professeur de littérature et qui, sur scène, prend le pseudonyme d’Alexandre Pertuis. La genèse de son activité s’inscrit dans ce contexte culturel important, participant à la veine identitaire et séparatiste d’alors. Les textes et les musiques des pièces publiées, ainsi que leur réception, témoignent par ailleurs d’un véritable ancrage dans ce que l’on retient aujourd’hui comme étant de la «  chanson à texte  ». Bien que fortement lié à une région et à une époque culturellement et politiquement marquées, Pertuis s’inscrit ainsi pleinement dans la production globale du répertoire de la chanson.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en septembre 2023.

Plan

Genèse d’un répertoire
Textes et musiques des œuvres publiées
Transmission et réception : autour de la Société jurassienne d’émulation (SJE)
Un artiste jurassien aux chansons universelles

Aperçu du texte

Au cours du xxsiècle, le Jura suisse est secoué par une volonté d’indépendance face au canton de Berne, auquel il avait été attribué lors du Congrès de Vienne. Au cœur des mouvements séparatistes qui mèneront à l’entrée en souveraineté du canton du Jura en 1979, des artistes et intellectuels se distinguent, parmi lesquels notamment des poètes, des musiciens, des comédiens, formant la troupe des Malvoisins.

André Wyss, de son nom civil, se renomme à l’occasion Alexandre, en hommage au poète Alexandre Voisard, et Pertuis, nom emprunté au col de Pierre-Pertuis. Né à Saint-Ursanne en 1947, nommé professeur ordinaire à la faculté des lettres de l’université de Lausanne en 1987, André Wyss s’est éteint en 2018. Sous son nom d’artiste, Pertuis écrit, compose et interprète des chansons, et prend part aux activités des Malvoisins :

Dans le domaine de la chanson, on n’a pas oublié les récitals de poésie de la Troupe des Malvoisins, pendant la période de la lutte pour l’indépendance, et d’où é...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Luc Vallat, « Alexandre Pertuis : la «  chanson jurassienne  » durant les luttes séparatistes »Écrire l'histoire, 22 | 2022, 73-80.

Référence électronique

Luc Vallat, « Alexandre Pertuis : la «  chanson jurassienne  » durant les luttes séparatistes »Écrire l'histoire [En ligne], 22 | 2022, mis en ligne le 22 septembre 2023, consulté le 29 janvier 2023. URL : http://journals.openedition.org/elh/3179 ; DOI : https://doi.org/10.4000/elh.3179

Haut de page

Auteur

Luc Vallat

Luc Vallat a étudié la musicologie à l’Université de Fribourg (CH). Depuis mars 2018, il est candidat au doctorat à l’Université de Berne (Cristina Urchueguía), en codirection avec l’Université de Poitiers (Isabelle His). Son travail se concentre sur les structures des chansons polyphoniques françaises des années 1520-1550. Luc Vallat participe à divers colloques et événements scientifiques, tant dans son domaine que dans les disciplines associées. Depuis le semestre d’automne 2018-2019, il anime le Reading Group Renaissance Studies de l’Université de Berne. En 2020, il a été nommé vice-président de la Société suisse de musicologie (section de Berne).

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search