Navigation – Plan du site
La fin de l’histoire
Lectures

Leçons de l’apocalypse

Jean-Paul Engélibert, Apocalypses sans royaumes. Politique des fictions de la fin du monde (xxe-xxie siècles) (2013)
Dominique Rabaté
p. 206-208
Référence(s) :

Jean-Paul Engélibert, Apocalypses sans royaumes. Politique des fictions de la fin du monde (xxe-xxie siècles) Paris, Classiques Garnier (Littérature, Histoire, Politique, 7), 2013, 204 p.

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en octobre 2018.

Aperçu du texte

Partant de l’omniprésence du « sentiment apocalyptique contemporain », dont le remplacement du mot « crise » par celui de « catastrophe » est l’un des symptômes révélateurs, Jean-Paul Engélibert se propose d’examiner comment un certain nombre de fictions nous permettent d’envisager l’achèvement du temps, c’est-à-dire de nous placer dans la situation imaginaire d’une fin du monde où l’humanité fait tragiquement face à sa disparition. L’originalité de son propos est moins de déplier un catalogue thématique des œuvres – dont le nombre ne cesse d’augmenter ces dernières années – qui ont pour thème ce scénario que de les lire en restaurant la « perspective politique » que ces fictions dessinent. Au lieu de faire le tableau des peurs de notre époque, il s’agit donc de figurer une nouvelle donne politique pour temps d’apocalypse.

Jean-Paul Engélibert trace, dès l’introduction, une sorte de carré des possibles narratifs selon deux entrées : la catastrophe peut ouvrir un temps de trouble, qui...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Dominique Rabaté, « Leçons de l’apocalypse », Écrire l'histoire, 15 | 2015, 206-208.

Référence électronique

Dominique Rabaté, « Leçons de l’apocalypse », Écrire l'histoire [En ligne], 15 | 2015, mis en ligne le 08 octobre 2018, consulté le 24 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/elh/654

Haut de page

Auteur

Dominique Rabaté

Dominique Rabaté, essayiste et critique, est professeur de littérature française à l’université Paris Diderot. Membre senior de l’Institut universitaire de France, il dirige la revue Modernités, et deux collections chez Classiques Garnier. Il a écrit de nombreux livres : sur des Forêts, Quignard, NDiaye, sur le roman et le récit au xxe siècle, ou le sujet lyrique. Derniers titres parus : Le Roman et le Sens de la vie (2010) et Gestes lyriques (2013) chez Corti ; Cahier de l’Herne Maurice Blanchot (codirection, 2014).

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo CNRS Éditions
  • Logo CERILAC
  • OpenEdition Journals