Navigation – Plan du site

AccueilNumérosTroisième série22“Nightingales in Baghdad” – 1920s...

“Nightingales in Baghdad” – 1920s-1950s Iraqi music, archives and live performance

« Les Rossignols de Bagdad » – Musique irakienne des années 1920-1950, archives et spectacle
بلابل مُغرِّدة في بغداد»: الموسيقى العراقية من عشرينات إلى خمسينات القرن العشرين، والمحفوظات والعرض المباشر»
Coline Houssais
p. 165-174

Résumés

« Une nuit parmi mille je suis tombée sur une vidéo YouTube grésillante en noir et blanc de Salima Mourad, la plus grande chanteuse irakienne du xxe siècle. Bien que la majorité des archives musicales irakiennes pré-révolution aient été détruites au cours des dernières décennies, certains documents et connaissances ont été sauvegardés dans un cadre familial. Aujourd’hui, ces derniers sont postés sur Internet et font renaître un passé qui n’existe plus mais qui n’a jamais autant été diffusé, grâce aux technologies numériques, au sein de la diaspora irakienne et au-delà ». Ainsi commence « Les Rossignols de Bagdad », ma performance live récemment produite à propos de l’âge d’or de la musique irakienne. Une performance mêlant texte, musique et VJ (vidéo-DJ) qui met au cœur de son récit la question de mémoires oubliées – parfois volontairement – à travers l’utilisation d’archives vidéo, audio et visuelles. Cet article vise à dévoiler la genèse du spectacle ainsi que les défis liés à l’identification et à l’obtention d’archives de bonne qualité. Il esquisse enfin des solutions permettant de passer outre des documents de qualité moindre ou absents tout en restituant une image aussi fidèle que possible d’un Bagdad d’antan. Créé à l’Institut du monde arabe (2017) et présenté à l’Institut des cultures d’Islam (2018) ainsi qu’au musée d’Art et d’Histoire du judaïsme (2020), « Les Rossignols de Bagdad » témoignent du pouvoir de l’archive dans la création artistique et de son rôle dans la persistance de déséquilibres de pouvoir entre anciennes puissances coloniales et colonies ainsi que des avantages et inconvénients de la numérisation d’archives amateure.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

“Nightingales in Baghdad” – 1920s-1950s Iraqi music, archives and live performance
Jewish cultural heritage from the Arab world, an unclaimed story
When History is the best story
Scarcity and low-quality: the plight of Iraqi archives

Aperçu du début du texte

“Nightingales in Baghdad” – 1920s-1950s Iraqi music, archives and live performance

The Internet brings up unto the global stage stories, information and documents we would have been completely unaware of otherwise (Garde-Hansen 2011). It operates on an individual-to-individual level through free – financially speaking, and access-wise – platforms that until recently were not closely monitored as far as copyrights and ownership were concerned, provided uploaded material did not breach certain rules (such as spreading hatred or promoting illegal products and behaviours). As such it enables unofficial, or lesser-known narratives to be transmitted and shared between people who bear no relation to one another, even digitally. Narratives that were not deemed memorable enough to be newsworthy, become the subject of studies, books, films, major conservation initiatives or at least remain in the greater collective memory beyond communities that could directly relate to them. Yet, these narrat...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Coline Houssais, « “Nightingales in Baghdad” – 1920s-1950s Iraqi music, archives and live performance », Égypte/Monde arabe,Troisième série, 22 | 2020, mis en ligne le 03 janvier 2023, consulté le 21 janvier 2021. URL : http://journals.openedition.org/ema/13196 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ema.13196

Haut de page

Auteur

Coline Houssais

Born in 1987 in France, Coline Houssais is an independent researcher, curator and writer, specialising in Arab contemporary cultures and societies. A graduate from Sciences Po, INALCO and the London School of Economics, Coline teaches History of Arab Politics and Culture in Europe, as well as Music and Politics in Contemporary MENA and Politics of Museums and Heritage at Sciences Po. In addition to regular contributions in a number of publications and media outlets, she published Musiques du monde arabe – Une anthologie en 100 artistes (Le Mot et le Reste, 2020). Founder and head of cultural agenda-turned-creative content agency Ustaza à Paris since 2011, she released in 2018 her TEDx talk entitled “This is not a veil” on the history of female headwear in France (which is also the research topic of a joint IMéRA/MUCEM residency in 2021) and is a Camargo Spring 2020 Core Programme Fellow for a multimedia project about sound archives of the Kabyle community in France.

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Centre d’études et de documentation économiques juridiques et sociales (CEDEJ)
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search