Navigation – Plan du site

AccueilNumérosTroisième série23Sources and MaterialsSearching for a Past: French Colo...

Sources and Materials

Searching for a Past: French Colonial Memory of Ismailia in the early 20th Century

À la recherche d’un passé : la mémoire de la colonisation française à Ismaïlia au xxe siècle
ذكريات من الاستعمار الفرنسي للإسماعيلية في أوائل القرن العشرين
Mohamed Gamal-Eldin
p. 161-172

Résumés

Cet article s’intéresse aux souvenirs de la vie à Ismaïlia décrits par Timsah, la lettre d’information d’un groupe d’anciens expatriés dans la région. Ce nom renvoie d’abord à la large étendue d’eau salée et ses rives, où se trouve Ismaïlia. Mais le nom lie également Ismaïlia à l’Égypte, à travers l’image du crocodile, un animal à la fois craint et vénéré. Ce périodique diffuse des informations, photos, articles, recettes de cuisine pour les Français ayant vécu en Égypte et les Égyptiens vivant en France, qui se rappellent avec nostalgie d’un passé idéal, allant même jusqu’à souhaiter la réinstauration de la monarchie. Les recettes de cuisine ont vocation à être facilement réalisées afin de recréer les parfums et saveurs d’antan, alors que les photos représentent des paysages d’étendues d’eau, de jardins, de plages, de fêtes et d’écoles ainsi que la vie dans les villas de l’élite européenne qui travaillait dans la Compagnie du canal de Suez. Ces souvenirs d’une vie quasi coloniale ressemblent beaucoup à celles d’autres colons dans d’autres colonies et sont comparables à ceux de la famille de colons blancs français dans le fil « la Noire de… » de Sembène Ousmane (1968). Ces familles d’Ismaïlia qui ont émigré après la nationalisation du canal de Suez en 1956, ou même avant, entendent sauvegarder une partie de ce passé avec eux à leur retour en métropole. Cet article tente de questionner les idées de mémoire et d’espace, telles que présentées dans les numéros de Timsah. En utilisant la lettre d’information, je tâche de montrer combien les anciens résidents ont du mal à se défaire des lieux. Alors qu’ils tentent de sauvegarder des morceaux et recréer des parfums et saveurs, ils posent un regard colonial et orientaliste sur les paysages d’Ismaïlia et la région du canal de Suez – non pas l’Ismaïlia ou le Canal actuels, mais ceux du passé. Méthodologiquement, j’utilise les photographies et les textes de la lettre d’information comme un collage ou des fragments, que je superpose avec des interrogations et des commentaires ; de la même façon qu’un article académique classique, mais en me focalisant davantage sur les objets, de par la nature-même de la sélection.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

Introduction
History
On Memories
Nostalgia for “En Souvenir…”
Conclusion

Aperçu du début du texte

“Timsah”: You become a symbol of nostalgia
We search for memories of the past
As if we don't have enough of the present
To give life a semblance of magic.
Joseph Ghali, Journal de Timsah, 1977

Introduction

This paper intends to examine the memory of life in Ismailia, as depicted by the Timsah association, a francophone organization of former residents and expatriates founded in the 1970s, and its pluriannual newsletter, the Journal de Timsah published from 1976 to 2017. The newsletter’s title refers to the large saline-rich interior body of water on which Ismailia looks out upon, Lake Timsah. Further, it connects Ismailia and Egypt to the imagery of a crocodile, the associations’ logo, an animal both feared and revered, particularly in ancient Egyptian folklore. The newsletter, in essence, was a means to update former/exiled French expatriates, which included French-Egyptian nationals in France. The Timsah newsletter published photos, essays, and in a number of issues, recipes, to remind ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Mohamed Gamal-Eldin, « Searching for a Past: French Colonial Memory of Ismailia in the early 20th Century », Égypte/Monde arabe,Troisième série, 23 | 2021, mis en ligne le 01 janvier 2024, consulté le 18 janvier 2022. URL : http://journals.openedition.org/ema/14789 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ema.14789

Haut de page

Auteur

Mohamed Gamal-Eldin

Mohamed Gamal-Eldin is a historian of modern Egypt, interested in questions related to the built environment, urban history, architecture, social history and environmental ecology of urban centers in 19th and early 20th century Egypt, the Middle East and globally. His PhD dissertation, awarded by the New Jersey Institute of Technology and Rutgers University in 2020, is an interdisciplinary analysis of the Suez Canal cities entitled “Cities of Sand: Reshaping the Environment, Building Towns and Finding Modernity in the Isthmus of Suez,1856-1936.” It offers an environmental, architectural and infrastructural history that looks at the evolution of the Canal towns and provides a lens into the social history of those who resided in these towns.

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Centre d’études et de documentation économiques juridiques et sociales (CEDEJ)
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search