Navigation – Plan du site

AccueilPrésentationInstructions aux auteurs

Présentation

Instructions aux auteurs

Instructions aux auteurs Égypte/Monde arabe

Les articles doivent être présentés dans l’ordre suivant et contenir les éléments mentionnés ci-dessous :

1. Titre

2. Nom de l’auteur

3. Présentation de l’auteur (Fournir une courte biographie-présentation-affiliation du/des auteur(s) de 10 lignes maximum)

4. Résumé de 15 lignes maximum placé en début d’article, 200 mots. En français, anglais, arabe

5. Mots-clés (5 mots max). En français, anglais, arabe

6. Article

7. Bibliographie 

TEXTE

La taille de l’article devra être comprise entre 20 000 et 40 000 signes espaces compris (à confirmer avec le coordinateur ou la coordinatrice du numéro).

Le texte doit être fourni au format Word, police Times New Roman 12 (.doc .docx), interligne simple avec au maximum 2 niveaux de titres (sans compter le titre général), soit 1. et 1.1

ILLUSTRATIONS

Les illustrations/figures/cartes originales et photos (libres de tout droit) doivent être fournies en fichiers séparés en format JPEG ou PNG haute résolution. 300 dpi/pixels minimum

L’emplacement des photos doit être signalé dans le texte selon la formule : Insérer figure 1, insérer tableau 1, insérer carte 1… ainsi que titre/légende et source.

Pour les citations, les faire précéder et finir par : « début de citation », « fin de citation »

REFERENCES

  • Une référence bibliographique introduite dans le texte se présentera comme suit : (Dupont 2006 : 193)

  • S’il y a deux ou trois auteurs, la référence se présente alors comme suit : (Alleaume, Denis 1998). Au-delà de trois auteurs, on utilisera et al. (Tag-Eldin et al. 2018).

  • Pour une référence indiquant les pages (L’Égypte Contemporaine 1910 : 340-341)

  • Si un auteur a plusieurs publications dont certaines la même année (Steuer 2010, 2012a).

  • Lorsqu’il faut citer plusieurs références (Arafat 2013 ; Lacroix 2016a ; Bouras 2017a, 2017b).

  • En cas de répétition des sources, utilisez ibid. quand vous convoquez une source plusieurs fois à la suite dans votre texte. Ibid. permet alors d’alléger les références et d’éviter les répétitions. Ibid débute avec une majuscule seulement en début de phrase
    En revanche, si la référence précédente est éloignée de quelques pages ou si une ou plusieurs autres références sont intercalées entre les deux, on utilisera op. cit. 

  • Usage des guillemets et parenthèses

règles typographiques

Une citation utilise les guillemets comme ceci «  ». L’usage des crochets […] est réservé aux coupures réalisées par l’auteur.

Pour les règles typographiques complètes, se référer au Lexique des règles typographiques de l’Imprimerie nationale, consultable ici : https://www.circaete.net/eric/Lexique%20des%20r%C3%A8gles%20typographiques%20en%20usage%20%C3%A0%20l%27Imprimerie%20nationale.pdf

BIBLIOGRAPHIE

La bibliographie, limitée à 20 références d’auteurs cités dans l’article, doit être listée par ordre alphabétique en fin d’article.

  • Pour un ouvrage 
    Dupont, D. 2006, Titre de l’ouvrage, Lieu d’édition : Éditeur.

  • Pour un ouvrage collectif
    Dupont, D. (dir.) 2006, Titre de l’ouvrage, Lieu d’édition : Éditeur.

  • Article ou chapitre dans un ouvrage collectif 
    Alleaume G., Denis E., 1998, « L’Egypte à l’aube du XXe siècle : pays, bourgs, cités en des temporalités divergentes », in J. Dakhlia (éd.), Urbanité arabe : hommage à Bernard Lepetit, Arles : Sindbad-Actes Sud, p. 225-256.

  • Article de revue
    Dupont, D. 2006, « Titre de l’article », Nom de la revue, vol. x, n°x, p. xx-xx.

  • Pour les articles uniquement publiés en version électronique
    Dupont, D. 2006, « Titre de l’article », Nom de la revue, vol. x, n°x, p. xx-xx, URL : http://adressedelarevue/​XXX, consulté le 19/03/2016.

  • Site internet
    Nom du site, http://adressedusite/​, consulté le 19/03/2016.

  • Article web 
    Dupont, D. « Titre de l’article », dans Nom du media, publié le 01/01/2017, URL : http://adressedusite/​, consulté le 19/03/2016.

  • Article en arabe dans un article en français ou anglais
    Bustani, Butrus (al-), 1869, Khitab fi al-hay'a al-ijtima'iyya wa al-muqabala bayna al-'awa'id al-'arabiyya wa al-ifranjiyya, Beyrouth: Matba'at al-ma'arif.

Translittération de l’arabe

La translittération utilisée est à la fois systématique et simplifiée, proche de la langue classique mais lisible pour un non-arabisant. Les trois voyelles sont courtes (a, u, i) ou longues (â, û, î) ; les semi-consonnes sont notées (w, y). Il n’est pas tenu compte des emphatiques, qui sont écrites comme les consonnes correspondantes (s, d, t, z). L’attaque vocalique (hamza) n’est pas notée en initiale (et ’ à l’intérieur d’un mot) ; le ‘ayn est translittéré en « ‘ », le shîn en sh. Le jîm est translittéré en « g » plutôt que de manière classique en j, quand il s’agit de l’arabe dialectal égyptien. Quand ils sont d’usage en français, les noms de lieux géographiques (ex : Tahrir) et certains noms propres (ex : Nasser, Moubarak, Morsi, Sissi) ou communs (ex : charia, Aïd, niqab) sont conservés sans translittération.

L’article al- ne prend la majuscule qu’en début de phrase. S’il s’agit d’un nom propre ou du premier terme d’un titre, seul le mot déterminé par l’article prend la majuscule (al-Andalus).

  • Logo Centre d’études et de documentation économiques juridiques et sociales (CEDEJ)
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search