Navigation – Plan du site
Partie I. Une histoire à (re)découvrir

Murderous Economies: Sex Trafficking and Political Economic Change in Alexandria, Egypt, 1914-1921

Économies meurtrières : trafic sexuel et changements politico-économiques à Alexandrie (1914-1921)
Nefertiti Takla
p. 23-47

Résumés

Cet article examine le lien entre les changements en matière d’économie politique et le trafic sexuel au début de l’entre-deux-guerres à Alexandrie. Au cours de la Première Guerre mondiale, le déclin du commerce extérieur et les migrations offrent de nouvelles opportunités pour les femmes d’Alexandrie dont certaines augmentent leurs revenus en exerçant clandestinement et à temps partiel comme travailleuses du sexe. La réintégration d’Alexandrie dans les circuits économiques mondiaux, conjuguée avec la fin du contrôle des capitaux et des restrictions commerciales, entraîne un soudain afflux de marchandises et de populations étrangères, une hausse du prix et de la circulation de l’or, ainsi qu’une inflation rapide. La bourgeoisie coloniale s’enrichit, tandis que les entreprises locales sont affectées, contribuant à l’essor des réseaux domestiques de trafics sexuels et au meurtre des travailleuses du sexe indépendantes, considérées comme une menace pour les opérations de trafics. Cette évolution de l’économie politique à Alexandrie contraint beaucoup des femmes qui étaient vendeuses indépendantes de sexe pendant la guerre à la servitude sexuelle ou à la mort. En s’appuyant sur les rapports d’enquête des meurtres recensés, les statistiques du commerce et les comptes-rendus des médias, cette étude analyse les effets des transformations de l’économie politique d’Alexandrie sur la vie des travailleurs. Elle contribue ainsi à pointer le rôle des enjeux de travail et des facteurs économiques dans les soulèvements populaires qui ont abouti à une indépendance égyptienne sous conditions au début de l’entre-deux-guerres.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Wartime Crises and Economic Restructuring
The Growth of Alexandria’s Clandestine Markets
Murder and Sex Trafficking in a Liberalizing Economy

Aperçu du début du texte

Introduction

The house on Makoris Street right behind the al-Labbān police station was in a coveted location. For lower middle-class Europeans who desired the protection of a European-controlled police force, proximity to a police station offered a semblance of safety. For working-class natives engaged in clandestine activities, it offered a degree of invisibility. For nearly two years after the end of the First World War, the four rooms on the bottom floor of the house on Makoris Street were subleased to several different families and individuals who were involved in Alexandria’s sex trade, while the first floor was occupied by a Greek shopkeeper and his family, who allegedly had little contact with their ground-floor neighbors. The property manager, an elderly woman by the name of Laṭīfa Muḥammad al-Gamāl, learned about the illicit activity on the ground floor from inquisitive neighbors in October 1920, but when the male members of her family complained to an Italian officer in t...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Nefertiti Takla, « Murderous Economies: Sex Trafficking and Political Economic Change in Alexandria, Egypt, 1914-1921 », Égypte/Monde arabe,Troisième série, 17 | 2018, mis en ligne le 28 février 2020, consulté le 19 septembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/ema/3784 ; DOI : 10.4000/ema.3784

Haut de page

Auteur

Nefertiti Takla

Nefertiti Takla is an Assistant Professor of History at Manhattan College. She received her PhD from the University of California, Los Angeles in August 2016. Her primary area of expertise is modern Middle Eastern history with a sub-specialty in gender studies. Her dissertation, entitled "Murder in Alexandria: The Gender, Sexual and Class Politics of Criminality in Egypt, 1914-1921", analyzes the effects of World War I on the social history and political economy of Alexandria, Egypt. Her research has been supported by the American Research Center in Egypt, the Center for the Study of Women at the University of California, Los Angeles, and the UCLA International Institute.

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Centre d’études et de documentation économiques juridiques et sociales (CEDEJ)
  • OpenEdition Journals