Navigation – Plan du site

Genèse d’un Muqattam médiatisé

The genesis of a publicised Muqattam
Géry de Broqueville
p. 77-89

Résumés

Incontestablement, les chiffonniers ont défrayé les médias durant des années, surtout en Europe, dans le cadre de récoltes de fonds orchestrées par des associations qui soutenaient les œuvres de Sœur Emmanuelle. Ainsi, la situation des chiffonniers a été mise en avant par les médias écrits, les radios et les télévisions. Les médias égyptiens étaient plus discrets sur les questions de gestion des déchets par une communauté majoritairement copte. Des journalistes et des écrivains ont participé à ce déferlement d’images concernant cette communauté jusqu’au moment du décès de la religieuse, en 2008.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

Genèse d’un Muqattam médiatisé
Une vision positive du Muqattam, le revers de la médaille ?
Le rouleau compresseur médiatique

Aperçu du début du texte

Genèse d’un Muqattam médiatisé

Alors que je marchais dans le quartier du Muqattam, arpentant des rues plus sales que propres, je rencontrai Baghît qui travaillait avec Lekaadepuis quelques années. Mon amie Souzy Fouad, responsable de cette association, m’accompagnait, parce que je me suis toujours refusé d’aller au Muqattam sans y avoir été invité, de peur de passer pour un voyeur. Avec Baghît, nous remontions la rue pour arriver à la hauteur de la maison de son père. Avec étonnement, j’y ai vu Fawzia Assaad, écrivaine égyptienne, que j’avais rencontrée à Bruxelles et qui préparait son roman « Ahlam et les éboueurs du Caire ». Quels bons moments passés, en sirotant le thé, à parler du Muqattam et de son évolution. Les bâtiments de plusieurs étages avaient remplacé depuis bien longtemps les cabanes en bidon. Les appartements proprets avaient relégué la pièce unique où logeaient les humains et les animaux, par le passé. Bien que toujours sales, les rues me paraissaient plus propres que...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Géry de Broqueville, « Genèse d’un Muqattam médiatisé », Égypte/Monde arabe,Troisième série, 19 | 2019, mis en ligne le 01 janvier 2021, consulté le 23 janvier 2019. URL : http://journals.openedition.org/ema/4586 ; DOI : 10.4000/ema.4586

Haut de page

Auteur

Géry de Broqueville

Géry de Broqueville est titulaire d’un Master en philosophie et bachelier en philosophie thomiste UCL. Il est co-fondateur de l’association Asmae en Belgique et en France. Il est par ailleurs spécialiste du développement durable avec une formation récente en agroécologie (biodynamie) ainsi que formateur et facilitateur de la méthode africaine de recherche-action participative « Je participe, tu facilites ». Il a déjà écrit de nombreux articles dans diverses revues dont principalement Passerelles, revue trimestrielle d’Asmae. Passionné par la créativité et la participation, il soutient des projets basés sur l’entrepreneuriat des jeunes. Il est également co-fondateur de l’association Pas à Pas, lieu de partage et de formations en permaculture, biodynamie et agroécologie.

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Centre d’études et de documentation économiques juridiques et sociales (CEDEJ)
  • OpenEdition Journals