Navigation – Plan du site

Alain Roussillon et le renouveau de l'étude des partis politiques égyptiens

Alain Roussillon and the rebirth of the Egyptian political parties study
Clément Steuer
p. 111-125

Résumés

En 1990, dans le deuxième numéro de la revue du CEDEJ Égypte /Monde arabe, Alain Roussillon publiait un article consacré à l'autorisation de trois nouveaux partis politiques. Il y mettait l’accent sur deux éléments appelés à prendre par la suite une place centrale dans les analyses des chercheurs francophones travaillant sur les partis politiques égyptiens : les facteurs institutionnels (loi sur les partis, loi électorale), et la coupure opposant champ politique formel et informel.
Au cours des deux décennies suivant la parution de cet article, les deux éléments dégagés par Alain Roussillon occupèrent une place toujours croissante au sein des analyses consacrées aux partis politiques égyptiens, au point de constituer les interrogations centrales de plusieurs travaux consacrés à différents acteurs de la vie politique égyptienne.
La période 2011-2015 fut marquée par plusieurs changements importants de la législation encadrant la vie des partis, entrainant une transformation brutale du système partisan égyptien. Au cours de cette période, la séparation entre champ politique formel et informel tendit à s’estomper, à tel point que la question de la légalité ne recoupe désormais plus celle de l’inclusion au champ politique. Malgré les mutations du contexte politico-juridique, les deux éléments mis en avant par Alain Roussillon en 1990 nourrissent donc toujours les réflexions des chercheurs travaillant sur ces questions.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

Le caractère séminal de l’article de Roussillon pour l’étude des partis politiques égyptiens
Le rôle du cadre légal dans les travaux portant sur les partis égyptiens
La postérité de la distinction entre champ politique « formel » et « informel »
L’actualité des analyses de Roussillon dans l’Égypte post-révolutionnaire
Les transformations de l’environnement institutionnel et leurs conséquences sur la vie partisane
La reformulation de la distinction « formel » et « informel » dans le système partisan
Conclusion

Aperçu du début du texte

En 1990, Alain Roussillon signait, dans la deuxième livraison d’Égypte/Monde arabe, un article consacré à l'autorisation de trois nouveaux partis politiques par le Tribunal des partis du Conseil d'État (Roussillon 1990). Bien qu’assez éloigné du domaine de prédilection de son auteur, celui de la réforme sociale, cet article développait – en s’appuyant sur les travaux de chercheurs égyptiens tels que `Amr Hâchim Rabî` et Salâh al-Dîn Hâfiz – des idées dont l’importance dans la littérature de langue française sur les partis politiques égyptiens apparaît rétrospectivement incontournable. En effet, en dépit du caractère marginal des trois organisations dont il était question dans son article (les Verts, Jeune Égypte, le Parti unioniste démocratique), Alain Roussillon attirait l'attention sur deux dimensions de l'objet partisan égyptien appelées à occuper au cours des trois décennies suivantes une place croissante dans les travaux des politistes francophones qui se sont depuis lors pench...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Clément Steuer, « Alain Roussillon et le renouveau de l'étude des partis politiques égyptiens », Égypte/Monde arabe,Troisième série, 20 | 2019, mis en ligne le 01 janvier 2023, consulté le 08 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/ema/6734 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ema.6734

Haut de page

Auteur

Clément Steuer

Clément Steuer est chercheur en sociologie politique au laboratoire LADYSS et core researcher dans l’ERC advanced grant TARICA. Il a été responsable de l’axe « Gouvernance et politiques publiques » du CEDEJ, et chercheur à l’Institut oriental de l’Académie tchèque des sciences. Ses travaux portent principalement sur le système partisan égyptien et sur les transformations de la gouvernance en Égypte.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Centre d’études et de documentation économiques juridiques et sociales (CEDEJ)
  • OpenEdition Journals