Navigation – Plan du site

AccueilVolumes34Nigitimi

Entrées d’index

Mots clés :

Antiquité, Libye, Tribu
Haut de page

Texte intégral

1Les Nigitimi sont mentionnés deux fois par Ptolémée (G. IV, 3, 6 bis : 638 et 641). Il les situe près de la mer entre les Cinithii* et le fleuve Kinyps* (oued Caam, à l’est de Lepcis Magna) dont les riverains, du moins aux alentours de son embouchure, seraient des Lotophages*, en général situés sensiblement plus à l’ouest ; puis il s’en sert comme d’un repère pour localiser plus au sud les Astakoures*. Mais Ptolémée (p. 638) a inséré encore plus à l’est, sur la rive occidentale de la Grande Syrte, les Kinyphii (Cinyphii*) dont le nom indique qu’ils sont riverains du Kinyps. Il semble donc qu’il y ait un décalage des populations par rapport à l’embouchure du Kinyps, signalée apparemment trop tôt, si bien que les Nigitimi étaient peut-être dans une position plus occidentale, entre la Petite Syrte et Sabratha. D’un point de vue purement linguistique, rappelons qu’était représentée à la Conférence de Carthage en 411 une Nigizubitana plebs (Lancel : 1436) ; mais si sa localisation est inconnue, elle ne saurait être comprise dans la Tripolitaine ecclésiastique, dont les cinq sièges épiscopaux statutaires sont, eux, bien connus.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jehan Desanges, « Nigitimi »Encyclopédie berbère, 34 | 2012, 5553.

Référence électronique

Jehan Desanges, « Nigitimi »Encyclopédie berbère [En ligne], 34 | 2012, document N56, mis en ligne le 15 décembre 2020, consulté le 14 juin 2021. URL : http://journals.openedition.org/encyclopedieberbere/2740 ; DOI : https://doi.org/10.4000/encyclopedieberbere.2740

Haut de page

Auteur

Jehan Desanges

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo IREMAM
  • Logo INALCO
  • Logo AIBL
  • Logo Peeters
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search