Navigation – Plan du site

AccueilVolumes36Ours : Données linguistiques

O54

Ours : Données linguistiques

Salem Chaker
p. 5985-5986

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

  • 1 Autre cas quasiment parallèle d’emprunt au latin d’un diminutif désignant un animal : porcus / porc (...)

1Les données linguistiques berbères sont de peu de secours quant à l’existence et à la survie de l’ours en Afrique du Nord, à date récente. La seule attestation d’une dénomination berbère de l’ours que l’on peut relever est la forme kabyle : ursəl. Cet ursəl kabyle est manifestement emprunté au latin ursulus (< ursus), diminutif régulier1, à l’origine de Ursule et Ursula ! (Cf. A. Ernoult & A. Meillet, Dictionnaire étymologique de la langue latine, Paris, Klincksieck, 1994, p. 755). Le terme est attesté dès la fin du XIXe dans deux sources berbérisantes crédibles :

  • A. Hanoteau & A. Letourneux, La Kabylie et les coutumes kabyles, 1873 (dernière édition : Paris, Bouchène, 2003, I, p. 173) qui donne ursəl = « caracal ou lynx » ;

  • Père G. Huyghe, Dictionnaire français-kabyle, 1902-3 (p. 593) qui donne « ours ». On notera que le Dictionnaire kabyle-français du même Huyghe, plus ancien (2e édition : 1901 ; 1ère édition : 1896) ne comporte pas l’entrée ursəl.

2Le terme ursəl avec sa signification « ours » est nettement confirmé par nos notations personnelles et celle de Dahbia Abrous pour deux régions différentes de la Grande Kabylie, mais on ne peut totalement exclure une contamination sémantique récente par le français « ours », dans un secteur de la Kabylie où la scolarisation française, publique et catholique, et l’émigration vers la France sont anciennes et conséquentes.

  • 2 L’identification «homme/femme sauvage» = « ogre/ogresse » ne fait guère de doute car dans la tradit (...)

3En revanche, aucune trace d’une autre dénomination de l’ours ou de la forme ursəl n’a pu être trouvée dans aucune autre région berbérophone, notamment au Maroc, du moins dans la documentation disponible. En tout état de cause, le mot ursəl, en kabyle, est ancien comme désignation d’une bête fauve et, comme son origine latine ne fait guère de doute, on peut y voir la confirmation de l’existence à date historique de l’animal. Mais la fluctuation sémantique (« ours/lynx ») pourrait bien être l’indice de sa disparition déjà ancienne : le mot est resté, mais son sens s’est opacifié et est devenu fluctuant. Il existe d’ailleurs un autre indice, certainement décisif, d’une disparition ancienne de l’animal : l’absence apparemment totale du personnage de l’ours dans la tradition littéraire orale berbère, notamment dans les contes, qui présentent pourtant un bestiaire riche et diversifié et conservent le souvenir de nombre d’animaux aujourd’hui disparus, y compris celui bien connu des « hommes et femmes sauvages » d’Hérodote, les ogres et ogresses2 si présents dans les contes berbères, particulièrement en Kabylie.

Haut de page

Notes

1 Autre cas quasiment parallèle d’emprunt au latin d’un diminutif désignant un animal : porcus / porculus > berbere (a)ferkal, « porcelet » (Ernout & Meillet, p. 523).

2 L’identification «homme/femme sauvage» = « ogre/ogresse » ne fait guère de doute car dans la tradition berbère, l’ogre et l’ogresse (en fait, c’est surtout cette dernière qui est omniprésente) ont tout à fait figure humaine et, pour l’ogresse même prendre figure de belle femme. Leur trait principal est de ne pas faire cuire leurs aliments et de consommer la chair humaine. Mais on peut très facilement les confondre avec des êtres humains et il existe de nombreuses anecdotes à sujet. Voir ici-même les notices « Ogre/ogresse », et les nombreux travaux de Camille Lacoste-Dujardin, notamment : Le conte kabyle. Etude ethnologique, Paris, Maspero/La Découverte, 1ère édition: 1970 (nombreuses rééditions).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Salem Chaker, « Ours : Données linguistiques »Encyclopédie berbère, 36 | 2013, 5985-5986.

Référence électronique

Salem Chaker, « Ours : Données linguistiques »Encyclopédie berbère [En ligne], 36 | 2013, document O54, mis en ligne le 12 mars 2021, consulté le 13 mai 2021. URL : http://journals.openedition.org/encyclopedieberbere/2869 ; DOI : https://doi.org/10.4000/encyclopedieberbere.2869

Haut de page

Auteur

Salem Chaker

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo IREMAM
  • Logo INALCO
  • Logo AIBL
  • Logo Peeters
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search