Navigation – Plan du site

AccueilVolumes37Panebi

Entrées d’index

Mots clés :

Antiquité, tribu
Haut de page

Texte intégral

1Les Panēbi (Πάνηϐoι), sont, selon Nicolas de Damas (K. Müller, Fragmenta historicorum Graecorum, III, p. 463, no 141) écrivant peu avant le début de notre ère, des Libyens qui, à la mort de leur roi, coupent sa tête, la dorent et la placent dans un sanctuaire. Cette coutume, qui ressortirait à un culte du chef défunt, semble isolée dans l’Afrique antique. Comme Tite-Live (XXIII, 24, 11-12) la rapporte mutatis mutandis aux Gaulois Boi, on peut se demander si Nicolas de Damas n’a pas été victime d’une confusion entre Panēboi et Boi, d'autant qu'en grec les Boïens se nomment non pas Boi, mais Boιoι (avec diverses accentuations qui dénotent une hésitation dans la transcription). Pour une confusion inverse, cf., à l’article Keltiones*, les Celtae de Tertullien (De anima, 57) pratiquant l’incubation sur les tombes des guerriers, qui sont sans doute, comme le contexte semble l’imposer, des Africains et non des Gaulois.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jehan Desanges, « Panebi »Encyclopédie berbère, 37 | 2015, 6087.

Référence électronique

Jehan Desanges, « Panebi »Encyclopédie berbère [En ligne], 37 | 2015, document P08, mis en ligne le 25 janvier 2024, consulté le 27 février 2024. URL : http://journals.openedition.org/encyclopedieberbere/3376 ; DOI : https://doi.org/10.4000/encyclopedieberbere.3376

Haut de page

Auteur

Jehan Desanges

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search