Navigation – Plan du site

AccueilVolumes32Micipsa – MKWSN : Note linguistiq...

M107b

Micipsa – MKWSN : Note linguistique complémentaire

S. Chaker
p. 4989-4990

Entrées d’index

Mots clés :

Diachronie, Etymologie
Haut de page

Texte intégral

1Les inscriptions libyques (et puniques) ne fournissent que les consonnes. La forme gréco-latine, apparemment assez éloignée de l’original libyque, présente néanmoins une correspondance quasi « normale » avec celui-ci : les finales –N du libyque sont régulièrement rendues par un –a latin (cf. Masinisa/MSNSN) et il existe plusieurs exemples de correspondances libyque-W-/latin-grec/p/en position médiane/implosive (Capusa / KWSN).

2En berbère actuel, la tendance à traiter, dans certains contextes, /w/ en [b, p] est bien attestée, notamment dans les parlers de la Grande Kabylie (cf. /tawwurt/, « porte » > [tabburt, tappurt]). Il n’est donc pas impossible que la forme gréco-latine Micipsa repose sur une variante régionale libyque caractérisée par cette réalisation /w/ > [b, p] ; de nombreux indices autorisent à penser qu’un tel traitement phonétique était attesté en Numidie : cf. latin Thugga / libyque TBGG, couple qui permet de postuler une forme « standard » /TWGGa/, avec traitements locaux [tūgga, θūgga], à l’origine de la forme gréco-latine, et une variante TBGGa, qui correspondrait à la forme de l’inscription libyque RIL 2.

3En onomastique* libyco-berbère, la séquence MKWSN peut renvoyer à un schème nominal fréquent, dans lequel le -N final serait une marque de pluriel, et le M-initial un préfixe dérivationnel de nom d’agent (M-KWS-N), ce qui ferait reposer cet anthroponyme sur une racine *KWS ; mais d’autres analyses sont possibles, le M-initial pouvant être une marque dérivationnelle verbale (médio-passif) et le -N étant une marque très polyvalente : indice verbal de 3e personne de masculin pluriel (« ils »), marque de participe verbal, notamment.

4Par ailleurs, d’autres analyses, impliquant des découpages morphématiques différents, sont également possibles :

5M-KW+SN : syntagme nominal dans lequel le segment M-KW serait un nom dérivé par préfixe M- (nom d’agent ou autre nom verbal) sur une racine *KW, et le morphème –SN un suffixe personnel (possessif) de 3e personne de masculin pluriel (leur) ; l’anthroponyme s’interprétant alors comme : « Leur X ».

6MKW-SN : syntagme verbal à suffixe personnel (pronom régime indirect) de 3e personne de masculin pluriel (à eux) ; l’anthroponyme s’interprétant alors comme « il X-à eux ».

7Ces deux dernière hypothèses paraissent devoir être privilégiées dans la mesure où elles sont confortées par l’existence de nombreux parallèles, antiques, médiévaux et contemporains, composés d’un noyau nominal ou verbal suivi d’un affixe personnel de 3e personne de masculin pluriel (leur/à eux/les), le plus fameux étant MSNSN (MS(-)N-SN), Massinissa*, mais on peut en citer de nombreux autres : YRN-TN/TRN-TN, YL-SN, Jugurtha* (YuGuR-TN, Yaghmurasen* (Yaghmur-asen), Gellid-asen, YRTN/Yiraten (Yira-ten)...

Haut de page

Bibliographie

Sur les questions d’onomastique berbère ancienne, on trouvera un cadre général d’analyse dans :

Chaker S., « Onomastique berbère ancienne (Antiquité/Moyen âge) : rupture et continuité », Bcth, n.s., 19, 1983 [1985], p. 483-497 ; repris dans Textes en linguistique berbère, Paris, Editions du CNRS, 1984, et Alger, Bouchène, 1991, chap. 14).

Camps G., « Liste onomastique libyque d’après les sources latines », REPPAL, VII-VIII, 1993, p. 39-73.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

S. Chaker, « Micipsa – MKWSN : Note linguistique complémentaire »Encyclopédie berbère, 32 | 2010, 4989-4990.

Référence électronique

S. Chaker, « Micipsa – MKWSN : Note linguistique complémentaire »Encyclopédie berbère [En ligne], 32 | 2010, document M107b, mis en ligne le 06 novembre 2020, consulté le 21 janvier 2021. URL : http://journals.openedition.org/encyclopedieberbere/593 ; DOI : https://doi.org/10.4000/encyclopedieberbere.593

Haut de page

Auteur

S. Chaker

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo IREMAM
  • Logo INALCO
  • Logo AIBL
  • Logo Peeters
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search