Navigation – Plan du site

AccueilVolumes32Moukōni

Entrées d’index

Mots clés :

Antiquité, Histoire
Haut de page

Texte intégral

1Ptolémée (G. IV, 2, 5, Müller p. 604) fait état des Moukōni (leçon du ms. X ; var. Moukouni) à l’est des Toulēnsii dont le nom doit être rapproché de castellum Tulei (Diar Mami). Ils ont pour voisins occidentaux les Khitouae* qui s’étendent jusqu’à l’Ampsaga* dans son cours inférieur. C’est donc une tribu des Babors. Ils pourraient correspondre aux Musonii que la Table de Peutinger (segm. II, 2-3) situe franchement plus au sud-ouest, entre Sitifi (Sétif), Zaras (Zraia) et les Monts du Hodna. Par ailleurs, une inscription de Sétif nous fait connaître un citoyen romain dit Mus princ(eps) gentis eiusdem, c’est-à-dire homonyme de sa tribu (AE, 1979, 679) qui est probablement celle des Mus(onii).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

J. Desanges, « Moukōni »Encyclopédie berbère, 32 | 2010, 5091.

Référence électronique

J. Desanges, « Moukōni »Encyclopédie berbère [En ligne], 32 | 2010, document M134, mis en ligne le 11 novembre 2020, consulté le 18 janvier 2021. URL : http://journals.openedition.org/encyclopedieberbere/638 ; DOI : https://doi.org/10.4000/encyclopedieberbere.638

Haut de page

Auteur

J. Desanges

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo IREMAM
  • Logo INALCO
  • Logo AIBL
  • Logo Peeters
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search