Navigation – Plan du site

AccueilVolumes32Mtaguinaro

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1Durant l’Holocène, la région de Tébessa en Algérie orientale est parcourue et occupée par de nombreux groupes nomades, chasseurs-collecteurs qui édifient de multiples escargotières. Mtaguinaro est l’une d’elles, importante, localisée au Sud de Tébessa, à environ cinq kilomètres d’El Ma El-Abiod, sur la route conduisant à Bir el Ater. Elle occupe le sommet dénudé d’une haute butte (1076m) qui porte un point trigonométrique, comme repère cartographié. On doit à M. Reygasse de l’avoir signalée (1919-1920), à R. Le Dû d’y avoir fait quelques récoltes, et à L. Balout d’y avoir pratiqué une tranchée en avril 1951 (Balout 1955). Son démantèlement a cependant tronqué la partie supérieure.

2Les récoltes n’ont fait l’objet d’aucune publication, d’aucune d’illustration. L. Balout signale qu’il s’agit d’un faciès de Capsien supérieur au contenu typique, ayant livré, par érosion, et en surface seulement, quelques pièces caractérisées par un lustre (Balout p. 294). La fouille mit au jour une cheville osseuse bien conservée ainsi que des dents et d’autres ossements du grand bovidé fossile que l’on connaît aujourd’hui sous l’appellation révisée de Pelorovis antiquus. Cette détermination avait été confirmée par C. Arambourg (Balout p. 108). Il s’agit d’un animal qui vécut durant toute la Préhistoire en Afrique du Nord. Mais ses restes osseux sont rares, plutôt conservés dans des sites du Pleistocène. Ce n’est donc pas un bon marqueur chronologique. Les artistes gravèrent rarement l’animal seul, ils choisirent de le représenter le plus souvent dans un style naturaliste de belle facture, et dans des postures saisissantes montrant l’affrontement de mâles vigoureux ; dans cette région atlasique ce type d’œuvre magistrale rend compte de « combats de buffles » effrayants dont l’homme fut témoin. Présents dans l’escargotière de Mtaguinaro, ces ossements évoquent aussi un environnement favorable, et non la témérité des chasseurs pratiquant des actes de piégeage ou plutôt de charognage.

Haut de page

Bibliographie

Reygasse M., 1919-1920 – Etude de palethnologie maghrébine (nouvelle série). Recueil des Notices et Mémoires de la Société archéologique de Constantine, t. LII, p. 557.

Balout L., 1955 – Préhistoire de l’Afrique du Nord. Essai de chronologie. Paris, AMG.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

C. Roubet, « Mtaguinaro »Encyclopédie berbère, 32 | 2010, 5099-5100.

Référence électronique

C. Roubet, « Mtaguinaro »Encyclopédie berbère [En ligne], 32 | 2010, document M138, mis en ligne le 11 novembre 2020, consulté le 16 mai 2021. URL : http://journals.openedition.org/encyclopedieberbere/643 ; DOI : https://doi.org/10.4000/encyclopedieberbere.643

Haut de page

Auteur

C. Roubet

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo IREMAM
  • Logo INALCO
  • Logo AIBL
  • Logo Peeters
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search