Navigation – Plan du site
Recensions d'écrits

Pour en lire plus : Éduquer à l’environnement dans le primaire

Réseau IDée (2008). Éduquer à l’environnement dans le primaire. Symbioses, numéro spécial.
Maryse Clary

Texte intégral

1La revue Symbioses, publiée par le réseau IDée (Information et Diffusion en éducation à l’environnement, en Communauté Wallonie-Bruxelles), a édité en 2008 un numéro spécial « Éduquer à l’environnement dans le primaire ». La revue nous montre que par des découvertes à travers les sens, l’observation, le questionnement, la prise de conscience des relations qui lient les élèves aux autres, à la nature, aux ressources proches ou lointaines, l’éducation relative à l’environnement (ErE) dépasse les clichés de nature ou de pollution pour tendre vers une approche globale, riche sur le plan éducatif.

2Ce numéro spécial met la pédagogie de projet au cœur des pratiques d’ErE. En effet, le projet implique la mise en œuvre d’activités fonctionnelles et favorise le développement global de l’élève, il permet de s’adresser à l’enfant dans toutes ses composantes. En parcourant la revue, on voit comment le projet favorise la prise de responsabilité, l’autonomie, la socialisation, l’engagement personnel, la réflexion liée à l’action et comment il incite à l’évaluation formative. On voit aussi qu’avec le projet on apprend aussi en dehors de l’école, que l’environnement est source de connaissances et que, par cet ancrage dans la réalité, l’élève « se frotte à la vie ». Un projet se construit et constitue un levier efficace pour l’acquisition de compétences. Il repose sur deux objectifs complémentaires : d’une part, l’acquisition de connaissances et de compétences, d’autre part un changement de comportement participant à l’amélioration concrète de l’environnement. Les auteurs dégagent quatre étapes dans la pédagogie de projet : apprendre (de) l’environnement, s’engager, agir et changer au moins une de ses habitudes en faveur de l’environnement, évaluer.

3Plusieurs projets sont présentés autour d’entrées thématiques - les déchets, la nature, l’eau, l’énergie, l’alimentation, la mobilité - sans pour autant réduire l’ErE à ces dimensions-là. On voit les élèves agir sur leur environnement en réduisant les déchets, en laissant la nature reprendre ses droits, en réfléchissant à leurs habitudes de consommation, en prenant conscience du rôle de l’eau, de la consommation d’énergie, du problème de la voiture individuelle dans leurs déplacements. On voit ces élèves devenir éco- gestionnaires, rédiger un éco-bulletin, faire un plan de déplacement scolaire, composer des repas à l’école. Il s’agit de les amener à s’interroger sur notre rôle, individuel et collectif, sur nos besoins, sur notre société de consommation. Un projet européen, en partenariat avec la France et l’Espagne, l’illustre bien quant à la gestion démocratique de l’eau. Les liens sont nombreux avec la santé, les relations Nord-Sud et la citoyenneté. En valorisant ainsi une diversité de pratiques existantes, la revue donne envie aux enseignants qui ressentent encore quelque crainte vis-à-vis des projets d’environnement de se lancer dans cette aventure enrichissante.

4Ces projets se déroulent en maternelle et en primaire, mais aussi dans des classes spécialisées, naturellement à des degrés d’approche différents, mais tous sont concernés. Ce qui en ressort, c’est le travail pluridisciplinaire ; toutes les disciplines sont concernées depuis le français, les mathématiques jusqu’au cours philosophique en passant par l’éveil historique, géographique, scientifique, l’informatique et les cours de civisme, avec une mention particulière pour le domaine artistique (expositions, théâtre, fresques, chants, film). Est bien analysé aussi le rôle des différents acteurs : les élèves, chevilles ouvrières des projets, l’équipe éducative composée des enseignants mais aussi de tout le personnel technique, les parents fortement impliqués dans les écoles, les municipalités sans le concours desquelles certains projets comme celui sur la mobilité ne pourraient aboutir, travailler ensemble, aller dans le même sens. Certains projets ont conduit à la formation des équipes. Dans tous ces projets, on pourra apprécier le rôle important tenu par les partenaires extérieurs à l’école : Fondation du roi Baudoin, de la Fédération de l’industrie alimentaire (FEVIA), Green, Coren, Fondation Nicolas Hulot et de très nombreuses associations locales. Le partenariat est fondamental dans le développement de l’ErE car, sans être généralisée, elle est bien présente dans les écoles. L’environnement apparaît, d’après une enquête, comme le sujet le plus demandé en matière d’animation et d’outils. Et, pour répondre à la demande, plus d’une centaine d’organisations proposent des outils et des activités allant de l’animation ponctuelle à un réel partenariat.

5Ce numéro, qui a été envoyé à toutes les écoles, devrait constituer un jalon important dans la généralisation de l’ErE. Rappelons à ce propos que le réseau IDée offre un centre de documentation, un service d’information et d’accompagnement de projet personnalisé ainsi que la revue Symbioses. Un site Internet (www.reseau-idee.be) donne accès à des banques de données d’adresses utiles, outils pédagogiques, activités, concours et appels, formations. Un webzine (www.mondequibouge.be) est aussi réalisé pour sensibiliser à un monde équitable, solidaire et durable. Enfin, le réseau met à disposition des enseignants des malles pédagogiques sur différents thèmes : eau, alimentation, énergie, mobilité, « 50 outils pour se lancer ».

6Les enseignants de maternelle et de primaire trouveront dans ce numéro spécial des idées de projet, de la matière à réflexion et, pour ceux qui n’auraient pas encore commencé l’ErE, matière à se lancer avec confiance : on ne fait pas « en plus », mais différemment et efficacement. Ce numéro permet de mieux faire connaître les différents acteurs de l’ErE et devrait stimuler de réelles collaborations entre l’école et le monde associatif.

Haut de page

Table des illustrations

URL http://journals.openedition.org/ere/docannexe/image/2079/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 79k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Maryse Clary, « Pour en lire plus : Éduquer à l’environnement dans le primaire »Éducation relative à l'environnement [En ligne], Volume 8 | 2009, mis en ligne le 20 décembre 2009, consulté le 28 mars 2020. URL : http://journals.openedition.org/ere/2079 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ere.2079

Haut de page
  • Logo centre ERE
  • Logo ifree
  • OpenEdition Journals