Navigation – Plan du site
Recension d'écrits

Pour en lire plus : La généralisation de l’Éducation à l'Environnement pour un Développement Durable vue par des enseignants du secondaire.

Jean-Étienne Bidou
Référence(s) :

Régine Boyer et Muriel Pommier (2005). La généralisation de l’Éducation à l'Environnement pour un Développement Durable vue par des enseignants du secondaire. Lyon : Institut National de Recherche Pédagogique – INRP, 67 pages

Texte intégral

1Quelques mois après la publication de la circulaire ministérielle généralisant l'EEDD (éducation à l'environnement pour un développement durable) dans le système scolaire, l'INRP (Institut national de recherche pédagogique) a lancé une recherche portant sur les dispositions des enseignants de Collèges et de Lycées à l'égard de l'EEDD, et leur point de vue sur sa généralisation. L'échantillon d'une cinquantaine de personnes, réparties sur 5 académies, et sur la base du volontariat a été constitué sans rechercher une représentativité assez illusoire, mais pour éclairer les attitudes du corps enseignant.

2Parmi les points inquiétants, deux retiennent particulièrement l'attention. L'un est la connaissance imparfaite de la notion de développement durable par ceux qui seront susceptibles d'avoir à mettre en œuvre l'EEDD (près de la moitié des enseignants interrogés ne peuvent donner une définition du développement durable). L'autre est la difficulté de la diffusion de l'information, puisque la grande majorité des enseignants, plusieurs mois après la publication de la circulaire, n'étaient pas au courant.

3Malgré tout, l'attitude des enseignants est loin d'être hostile ; beaucoup sont convaincus que l'école a un rôle à jouer face à des transformations alarmantes de la société et aux impacts négatifs de l'activité humaine sur l'environnement. Cependant, presque tous s'interrogent sur les transformations que l'introduction de l'EEDD peut entraîner sur leurs pratiques d'enseignants et sur leur environnement institutionnel. Les professeurs de Collèges et de Lycées pour être enracinés dans leur discipline n'en sont pas moins favorables à la pluridisciplinarité. L'EEDD favoriserait un passage vers des formes pédagogiques qui paraissent souhaitables à beaucoup. Mais déjà, les problèmes liés à la mise en place du travail en équipe se posent : reconnaissance des temps de concertation, choix des partenaires par exemple.

4Les réticences sont souvent liées à leur propre inexpérience d'un travail coopératif, des situations d'animation, de la conduite des projets. Tous ces champs que ces enseignants devraient investir et pour lesquels ils ne sont pas formés. Ils sentent que les limites de l'école peuvent être ouvertes et s'alarment à propos de la liberté de choix des collaborations et de la qualité des partenariats. Et donc les incertitudes liées à l'introduction de l'EEDD se conjuguent avec les appréhensions liées aux mutations à venir de leur profession.

5Ainsi que concluent justement les auteurs, « l'ouverture des enseignants interrogés est patente, mais sa mise en œuvre soulève une série vertigineuse de questions d'ordre didactique, pédagogique, organisationnel, et éthique identifiées par les enseignants [...] Avec plus ou moins d'acuité, les enseignants perçoivent qu'une transformation de leur rôle et des missions même de l'école est en jeu, entraînant une cascade de remises en question possibles. »

Haut de page

Table des illustrations

URL http://journals.openedition.org/ere/docannexe/image/4088/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 19k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jean-Étienne Bidou, « Pour en lire plus : La généralisation de l’Éducation à l'Environnement pour un Développement Durable vue par des enseignants du secondaire. », Éducation relative à l'environnement [En ligne], Volume 6 | 2007, mis en ligne le 14 septembre 2007, consulté le 16 décembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/ere/4088

Haut de page

Auteur

Jean-Étienne Bidou

Institut de formation et de recherche en éducation à l’environnement en Poitou-Charentes - Ifrée

Articles du même auteur

Haut de page
  • Logo centre ERE
  • Logo ifree
  • OpenEdition Journals