Navigation – Plan du site
Recensions d'écrits

Pour en lire plus : L'éducation relative à l'environnement. École et communauté : une dynamique constructive.

Dominique Bachelart
Référence(s) :

Lucie Sauvé (coord.), Isabel Orellana, Sarah Qualman et Sonia Dubé (2001). L'éducation relative à l'environnement. École et communauté : une dynamique constructive. Montréal : Éditions HMH.

Texte intégral

1Attrayant dans sa présentation, le livre est un peu déroutant de prime abord. On croit trouver un guide pédagogique destiné aux enseignants et aux animateurs à la recherche de suggestions d'activités éducatives à destination des jeunes. On découvre une lecture à plusieurs niveaux et une ressource riche pour le perfectionnement des professionnels sur les fondements d'une éducation relative à l'environnement.

2La course au trésor s'engage alors sur un chemin balisé. Des logos soulignent les bifurcations pour s'orienter en suivant sa boussole personnelle à la recherche d'informations sur l'environnement, de réflexions critiques sur sa conception éducative ou d'activités pratiques à expérimenter. La forme est d'ailleurs congruente avec le projet d'ouvrir sur la complexité des relations avec l'environnement, nécessitant un apprentissage pour circuler entre des échelles différentes, relier les problèmes, les appréhender avec des points de vue différents, nous inclure dans l'analyse, etc.

3La carte est tracée en quatre modules jalonnés de 34 « capsules » d'informations qui fournissent des éléments théoriques de base sur l'éducation et sur l'environnement : conscience de notre appartenance, interactions et inter­dépendances, pensée critique, conflits de valeurs et responsabilité. Le premier module invite à redécouvrir son propre milieu de vie pour développer un sentiment d'appartenance et y greffer le sens de la responsabilité. Le second module permet d'explorer une pensée systémique et globale à la base de prises de décisions judicieuses pour la résolution de problèmes et le développement de projets relatifs à l'environnement dont il est question dans le troisième module. Le quatrième module invite à contribuer à résoudre des problèmes ou à tenter de les prévenir en favorisant des projets socio-environnementaux responsables.

4Les thèmes s'entre-nouent avec les propositions pédagogiques puisées dans des registres très divers. Le conte est utilisé, tout comme l'étude de cas ou le montage expérimental. Les processus d'apprentissages sollicités associent l'approche expérientielle dans une pédagogie de terrain et l'approche coopérative, interdisciplinaire. Ils valorisent l'esprit critique et réflexif sur les réalités de l'école, du milieu de vie et de l'environnement à améliorer. Enfin, les exemples ne sont nullement ethnocentrés, mais ouvrent volontairement à la connaissance de réalités différentes, urbaines et rurales, du Québec comme d'autres régions du monde.

5Avec le projet d'une école en lien avec sa communauté, on s'éloigne d'une conception de l'éducation à l'environnement centrée sur l'enseignement des sciences de la nature et de l'écologie, pour en faire une dimension essentielle de l'éducation fondamentale au coeur d'un projet de développement humain. Nul doute que des enseignants et des éducateurs y trouveront de quoi questionner leur projet éducatif et leur pratique. Le livre les invite à un engagement ouvert dans leur milieu de vie et à des démarches concrètes avec des collègues et des parents pour apprendre avec l'élève à interagir avec son environnement et à le transformer de façon appropriée. Cette conception de l'éducation relative à l'environnement implique de s'interroger sur sa condition d'être dans sa communauté et sur son propre rôle face à son milieu de vie local puis global. Si l'éducation relative à l'environnement suppose l'acquisition d'un savoir environnemental, elle concerne la formation intégrale de l'individu en se souciant de former des citoyens qui aient le sens de la responsabilité collective. On perçoit dans l'orientation éducative développée l'importance de mettre les jeunes en « projet », pour qu'ils se sentent déjà des acteurs sociaux et pour qu'ils trouvent une signification à ce qu'ils apprennent. Cette conception s'appuie sur l'intégration des apprentissages visant à stimuler les personnes et les communautés locales à prendre en charge leur propre environnement.

6Cet ouvrage est un jalon très intéressant pour donner à l'éducation relative à l'environnement une orientation ambitieuse pour un projet éducatif à l'école. Le patrimoine pédagogique est déjà riche. Mais surtout ce livre invite à poursuivre l'effort d'écriture et de clarification critique de nos pratiques, de nos visions du monde, de notre éthique, alors que nous sommes confrontés aux nouveaux moules à penser de l'écocitoyenneté ou du développement durable.

Haut de page

Table des illustrations

URL http://journals.openedition.org/ere/docannexe/image/5546/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 34k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Dominique Bachelart, « Pour en lire plus : L'éducation relative à l'environnement. École et communauté : une dynamique constructive. »Éducation relative à l'environnement [En ligne], Volume 4 | 2003, mis en ligne le 14 septembre 2003, consulté le 14 août 2020. URL : http://journals.openedition.org/ere/5546

Haut de page

Auteur

Dominique Bachelart

Université de Tours, IUT Carrières Sociales - Groupe de recherche sur l'écoformation

Articles du même auteur

Haut de page
  • Logo centre ERE
  • Logo ifree
  • OpenEdition Journals