Navigation – Plan du site

AccueilNuméros21.11. Portrait of a Journal Aged TwentyIII/ e-Editors : La parole aux éd...e-Rea et la littérature de voyage...

1. Portrait of a Journal Aged Twenty
III/ e-Editors : La parole aux éditrices et éditeurs invités

e-Rea et la littérature de voyage (e-Rea 3.1, 2005 ; e-Rea 11.2, 2014 ; e-Rea 14.1 2016)

Jean VIVIÈS

Texte intégral

1La SELVA, de son nom complet Société d’Étude de la Littérature de Voyage du monde Anglophone, est née à Aix, à l’université de Provence, il y a vingt ans. Dès ses débuts, elle a pu compter sur les Presses Universitaires alors dirigées par Bernard Cousin, qui a soutenu la création de la collection « Écritures du voyage », forte aujourd’hui de seize volumes (sur Dickens, Mary et Percy Bysshe Shelley, Henry Fielding, Mary Wollstonecraft, Elizabeth Craven, Walter Scott, le Capitaine Cook, Lady Mary Wortley Montagu, entre autres). Le champ était quasiment neuf chez les anglicistes. Il s'agissait de proposer l’étude de ces textes viatiques sous un angle qui dépasse la source primaire ou le document pour les envisager en tant que dispositifs littéraires. Inclure le récit de voyage dans le corpus de la « littérature » ou simplement le considérer sous un angle littéraire nous conduisait à reprendre la réflexion sur les questions de genre, de fictionnalité et sur la notion même de littérature et de sa littérarité.

2La SELVA a pu alors bénéficier du concours décisif de la revue e-Rea dirigée d’abord par Joanny Moulin puis par Sylvie Mathé, après sa création sous forme d’abord de la revue papier Réa sous l’égide de Max Duperray et avant Nathalie Vanfasse puis Marie Hedon.

3Le premier numéro spécial consacré à la thématique du voyage et préparé sous ma direction s’intitulait Récits de voyage (numéro 3.1) en 2005 : https://doi.org/​10.4000/​erea.69. Il rassemble les textes de quinze communications présentées dans le cadre de l’atelier “récit de voyage” des congrès de la Société des Anglicistes de l’Enseignement Supérieur tenus à Grenoble (2003) et à Versailles Saint-Quentin (2004).

4Vint ensuite le dossier L’écriture qui voyage en 2014 (numéro 11.2), dirigé par Sandhya Patel et qui reprenait les actes d’un colloque du même nom tenu à Clermont-Ferrand : https://doi.org/​10.4000/​erea.3616).

5En 2016 (numéro 14-1) parut Frontières dans la littérature de voyage : nouvelles pistes de recherche sous la direction de Nathalie Bernard, Ruth Menzies et Nathalie Vanfasse : https://doi.org/​10.4000/​erea.4888. Ce numéro explore, comme l’indique son titre, la notion de frontières : frontières géographiques, zones liminaires, limites du sujet, mais aussi exploration de discours discrètement subversifs qui sont autant d’expériences étroitement associées à l’écriture de voyage. On pourrait y ajouter le dossier paru en 2021 Letters to Swift (numéro 18-2), https://doi.org/​10.4000/​erea.11317, codirigé avec Ruth Menzies, qui fait leur place aux jeunes chercheurs et qui ouvre une piste d’écriture créative couplée au savoir scientifique. Ce dossier est complété par un essai de Claude Rawson, docteur honoris causa de l’université d’Aix-Marseille.

6e-Rea a publié également d’autres articles et très régulièrement aussi des recensions dans le champ de la SELVA. Depuis l’origine, la revue a donc apporté un soutien régulier et tout à fait précieux aux publications de ce domaine de recherche, n’hésitant pas à ouvrir ses pages à des thématiques alors nouvelles et tout récemment à un dossier expérimental qui mêle l’invention à l’inventaire, ce qui est au demeurant l’un des traits fondamentaux de la littérature de voyage.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jean VIVIÈS, « e-Rea et la littérature de voyage (e-Rea 3.1, 2005 ; e-Rea 11.2, 2014 ; e-Rea 14.1 2016) »e-Rea [En ligne], 21.1 | 2023, mis en ligne le 15 décembre 2023, consulté le 27 février 2024. URL : http://journals.openedition.org/erea/16839 ; DOI : https://doi.org/10.4000/erea.16839

Haut de page

Auteur

Jean VIVIÈS

Aix-Marseille Université, LERMA, Aix-en-Provence, France

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search