Navigation – Plan du site

AccueilComplémentsComptes rendus d'ouvrages2022Géographie sociale, approches, co...

2022

Géographie sociale, approches, concepts, exemples

Compte rendu de l’ouvrage de Sophie Blanchard, Jean Estebanez et Fabrice Ripoll, Géographie sociale, approches, concepts, exemples, Paris, Armand Colin, collection Cursus, 2021
Franck Chignier-Riboulon
Référence(s) :

Sophie Blanchard, Jean Estebanez et Fabrice Ripoll, Géographie sociale, approches, concepts, exemples, Paris, Armand Colin, collection Cursus, 2021

Texte intégral

1Sophie Blanchard, Jean Estebanez et Fabrice Ripoll proposent un nouveau manuel de géographie sociale. Depuis les diverses éditions et formes de celui de Guy di Méo (seul ou avec Pascal Buléon), désormais un peu anciennes, un renouvellement s’imposait.

2L’ouvrage présenté totalise 212 pages et 10 chapitres. Il est essentiellement destiné aux étudiants, de licences et masters, mais s’adresse également aux enseignants du secondaire. Dans cette perspective, c’est un ouvrage très aisé à lire et à comprendre. En effet, les chapitres se terminent par des résumés, des bibliographies courtes et un rappel des principales notions abordées. Plus précisément, la partie 1 intitulée « Histoire, approche et méthodes » constitue une synthèse claire et concise des trois entrées annoncées. Les deux autres parties, « Une géographie des positions et trajectoires sociales » et « L’espace comme cadre et enjeu des pratiques et rapports sociaux », sont une succession de thématiques abordées au travers du prisme d’une analyse de géographie sociale. Sont ici analysées les questions de l’école, du travail, des migrations internationales, des espaces résidentiels… L’intérêt de ce travail est d’étudier des cas précis et pertinents, utiles aux étudiants et à d’autres catégories de lecteurs. C’est d’ailleurs un des apports de la géographie sociale d’avoir permis une ouverture à des champs longtemps ignorés ou peu traités.

3Cependant, cet ouvrage témoigne d’une moindre richesse épistémologique que dans les écrits de Guy di Méo, même dans son Introduction à la géographie sociale (2014), de longueur similaire. Cette différence s’explique par le choix des auteurs de souligner des situations contemporaines, orientées notamment autour des problématiques de genre, de race ou de conditions sociales.

4Cette volonté fait ressortir des questions liées à certains acteurs mais ôte une part géographique à l’analyse. L’inégalité et l’injustice sont des constantes de l’histoire humaine, et un des apports de la géographie, sociale ou non, est de contextualiser. Cela signifie que tout n’est pas uniquement mécanique, que les mêmes causes ne produisent pas forcément les mêmes effets. Une diversité, plus ou moins large, existe alors. Dans cet ouvrage, dès l’introduction, la position critique des auteurs est assumée, voire revendiquée (p. 12), au nom de l’injustice spatiale et des rapports de domination. Cependant, le travail universitaire n’est-il pas aussi un élargissement des questions posées, une tentative de mise à distance, une interrogation dépassant le présent, à l’image de Jacques Brun analysant la ségrégation dans la ville ?

5S’il en oublie quelque peu ce volet analytique, ce côté militant du livre lui permet de s’inscrire dans des thématiques porteuses. Ce manuel reste dans tous les cas un ouvrage d’abord simple, appuyé sur nombre d’exemples, et donc bénéfique aux apprentissages et réflexions de nos étudiants.

Haut de page

Bibliographie

Brun, Jacques, 1994, « Essai critique sur la notion de ségrégation et sur son usage en géographie urbaine », dans Jacques Brun et Catherine Rhein (dir.), La ségrégation dans la ville, Paris, L’Harmattan, p. 21-57.

Di Méo, Guy, 1998, Géographie sociale et territoires, Paris, Nathan.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Franck Chignier-Riboulon, « Géographie sociale, approches, concepts, exemples »L’Espace Politique [En ligne], Comptes rendus d'ouvrages, mis en ligne le 04 janvier 2022, consulté le 29 mars 2023. URL : http://journals.openedition.org/espacepolitique/9465 ; DOI : https://doi.org/10.4000/espacepolitique.9465

Haut de page

Auteur

Franck Chignier-Riboulon

Professeur
Université Clermont Auvergne - UMR Territoires
franck.chignier-riboulon@uca.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Creative Commons - Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International - CC BY-NC-ND 4.0

https://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0/

Haut de page
  • Logo Université de Reims Champagne-Ardenne
  • DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search