Navigation – Plan du site

AccueilNuméros264Actualités - ChroniquesLouis-Pierre Bougie (1946-2021)

Actualités - Chroniques

Louis-Pierre Bougie (1946-2021)

Jean De Julio-Paquin

Entrées d’index

Index géographique :

Canada

Index chronologique :

20e siècle
Haut de page

Texte intégral

1« Louis-Pierre Bougie, le génie de la taille-douce, n’est plus », titrait le quotidien montréalais La Presse. Artiste majeur de la gravure québécoise, Louis-Pierre Bougie est décédé le 10 janvier dernier à Montréal, l’âge de 74 ans. Il en avait exploré tous les procédés de la gravure, que ce soit la manière noire, le burin, l’aquatinte ou l’eau-forte. Il avait étudié à l’École des beaux-arts de Montréal, ainsi qu’à la Vancouver Art School avant de s’envoler pour l’Europe en 1979. À Paris, il fréquente les ateliers Lacourière & Frélault, Champfleury et René Tazé où il se professionnalise grâce à l’apprentissage par compagnonnage et à ses rencontres avec des imprimeurs, des typographes et des relieurs.

L.-P. Bougie dans son atelier ©Serge Cantin.

2Louis-Pierre Bougie a produit une œuvre gravée considérable, qui fait appel aux techniques traditionnelles du burin, de l’aquatinte, du chine encollé, etc. pour les mettre au service d’un travail en taille-douce résolument moderne. Dans le but de partager les savoirs acquis chez les grands imprimeurs européens, il co-fonde en 1983 à Montréal, l’Atelier Circulaire. Ce centre devient rapidement un haut lieu de la production de l’estampe au Québec. Cette initiative de Louis-Pierre Bougie témoigne de son engagement dans le développement et le rayonnement de la gravure comme discipline artistique.

Louis-Pierre Bougie, Déclaration d'amour au Père Lachaise, 1982.

3L’iconographie qui a fait la marque de Louis-Pierre Bougie, se retrouve dans toute sa production, y compris dans le domaine du livre d’artiste où il s’est imposé tant au Québec qu’à l’étranger. L’artiste a réalisé au courant de sa carrière onze livres d’artistes en collaboration avec des poètes et des écrivains de renom, notamment Michel van Schendel, Geneviève Letarte et le français Michel Butor. Cette rencontre entre les arts visuels et la poésie a toujours fasciné le graveur. Pour saluer sa remarquable contribution dans le domaine du livre d’artiste, Louis-Pierre Bougie remporte notamment le premier prix au Concours national du livre d’artiste en 1983 pour Le prince sans rire, qui comprenait douze eaux-fortes et un poème de Michael La Chance. Et il reçoit, en 2005, le Prix de la fondation Monique et Robert Parizeau en collaboration avec le musée national des Beaux-Arts du Québec. Ce prix est l’une des plus hautes distinctions dans le domaine de l’estampe. De même, la Grande Bibliothèque lui a consacré une importante rétrospective de sa production de livres d’artistes en 2013. Cette manifestation d’envergure nationale témoigne de l’apport exceptionnel de Louis-Pierre Bougie dans le domaine du livre d’artiste.

4Précurseur dans les années 1970 du courant post-moderne dans la figuration québécoise, Louis-Pierre Bougie a marqué l’histoire de l’art sur notre territoire par l’introduction d’une nouvelle subjectivité. Fondé sur la nécessité d’exprimer différents aspects de la condition humaine, l’art de Louis-Pierre Bougie s’éloigne des courants pop et hyperréaliste d’alors et annonce le renouveau de la figuration québécoise des années 1980 et 1990. Pour l’artiste, il ne s’agit plus de représenter le monde, mais de refléter une dimension intérieure de l’être humain en recourant à une narration libre et critique. Voilà où réside l’importante contribution de l’artiste à l’évolution de l’art au Québec.

Haut de page

Table des illustrations

Légende L.-P. Bougie dans son atelier ©Serge Cantin.
URL http://journals.openedition.org/estampe/docannexe/image/1667/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 1,1M
Légende Louis-Pierre Bougie, Déclaration d'amour au Père Lachaise, 1982.
URL http://journals.openedition.org/estampe/docannexe/image/1667/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 125k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jean De Julio-Paquin, « Louis-Pierre Bougie (1946-2021) »Nouvelles de l’estampe [En ligne], 264 | 2021, mis en ligne le 02 avril 2021, consulté le 25 mai 2024. URL : http://journals.openedition.org/estampe/1667 ; DOI : https://doi.org/10.4000/estampe.1667

Haut de page

Auteur

Jean De Julio-Paquin

Critique et historien de l’art

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search