Navigation – Plan du site
Actualités - chroniques

Brèves

p. 132-133

Paris

6e fête de l’estampe

Devenue au fil des années un succès, c’est un rendez-vous annuel à ne pas manquer. Organisée par Manifestampe elle permet à ambiance chaleureuse la richesse de ce moyen d’expression qui comprend la gravure, la lithographie, la sérigraphie ou encore les procédés numériques. Des expositions, des performances, des visites d'ateliers, stages, démonstrations, portes ouvertes, cours, conférences, ventes aux enchères, kakémonos géants, etc. sont organisés dans toute la France et même au-delà, en Europe, le jour de la Fête de l’estampe, le 26 mai 2018.

26 mai 2018

Louise bourgeois

Cet accrochage présente plus de 50 œuvres : estampes, portfolios et livres illustrés, datés de la fin des années 19802009. Parmi les pièces sélectionnées, il est possible d’apprécier des estampes sur tissu, ainsi que des pointes sèches, aquatintes et sérigraphies sur papier, que Louise Bourgeois a souvent rehaussé de dessins.

9 janvier – 24 février 2018
Galerie Karsten Greve
5, rue Debelleyme (3
e arr.)

Antoni clavé estampes

Antoni Clavé fait partie des peintres graveurs du XXe siècle qui, comme Pablo Picasso ou Joan Miró, ont trouvé dans la gravure une pratique complémentaire indispensable à la peinture. Ses gravures d’illustration et estampes originales créées dès la fin des années 1930 jusqu’à l’orée des années 2000 constituent un ensemble d’une grande richesse technique et stylistique. L’exposition présentée à la BnF est organisée à l’occasion d’une donation d’estampes consentie pas ses petits petits enfants. Elle est concomitante de la parution du catalogue raisonné de son œuvre gravé. Depuis ses premières lithographies sur le thème des rois qui firent sa gloire à la fin des années1950 jusqu’aux grands formats abstraits des années 1990, l’exposition permettra de (re)découvrir l’œuvre gravé de cet artiste singulier.

9 janvier – 25 février 2018
BNF, galerie des donateurs, site François Mitterrand Quai François-Mauriac (14
e arr.)

Jean Fautrier

26 janvier – 20 mai 2018
Musée d’art moderne
11, rue du Président-Wilson (16
e arr.)

France

Un chef-d’œuvre dans ton salon !

Edmond Frapier ou les estampes des grands maîtres à portée de tous. Cherchant à favoriser l’accès du plus grand nombre aux œuvres d’art, Edmond Frapier, collectionneur et galeriste, entreprend d’éditer des estampes pendant l’entre-deux-guerres parisien. Entre 1924 et 1935, il publie sous le nom de la galerie des Peintres-Graveurs les estampes des plus grands maîtres de son époque : Pierre Bonnard, Antoine Bourdelle, Maurice Denis, Aristide Maillol, Henri Matisse, Georges Rouault, Kees Van Dongen, Maurice Utrillo et Maurice de Vlaminck. L’exposition met en lumière la démarche de l’éditeur qui, bien que peu connu du public, a eu un rôle majeur dans l’histoire de l’estampe. Des documents inédits ainsi qu’une presse de l’imprimerie Delâtre, exposée pour la première fois, éclairent les œuvres présentées et dévoilent les différentes étapes du processus d’édition, depuis la sollicitation des artistes jusqu’à la diffusion des estampes, en passant par les corrections et l’impression.

9 novembre 2017 – 5 mars 2018
Musée d’art et d’histoire
22 bis, rue Gabriel-Péri 93200 Saint-Denis

Enfers et fantômes d’Asie

Le musée du Quai Branly s’intéresse aux Enfers et fantômes d’Asie. Sur plusieurs siècles et étudiant de nombreuses sociétés, le musée du Quai Branly nous propose un panorama des croyances sur les fantômes, les Enfers et le monde des esprits ! Culte des esprits en Thaïlande, femmes-chats vengeresses, revenants des enfers affamés, vampires sauteurs, les peuples asiatiques aussi ont une fascination pour la vie après la mort (on apprendra que les bouddhiques aussi supposent l’existence d’esprits coincés entre deux réincarnations). Estampes d’Hokusai, manga d’horreur, l’engouement populaire pour l’épouvante est bien réel. Un parcours aux frontières du réel.

10 avril – 15 juillet 2018
Musée du Quai Branly – Jacques Chirac
37, quai Branly (7
e arr.)

Rembrandt au musée Condé

Vingt et une eaux-fortes originales de Rembrandt, quelques-unes de ses élèves et des dessins attribués à Rembrandt ou à son entourage. Les gravures de Rembrandt, appartenant à l’importante collection de gravures néerlandaises constituée par le duc d’Aumale, n’avaient encore jamais été exposées au public.

23 janvier – 23 juin 2018
Cabinet d’arts graphiques
Domaine de Chantilly 60500 Chantilly

Étranger

Mas alla del negro

La gravure en couleurs dans les collections du musée des beaux-arts de Bilbao.

26 octobre 2017 – 26 février 2018
Museo Plaza, 248009 Bilbo, Bizkaia (Espagne)

Toulouse-Lautrec à la Belle Époque

1er décembre 2017 – 3 juin 2018
Fondation Pierre Gianadda
1920 Martigny (Suisse)

Franz Gertsch

Franz Gerstch (1930) a inventé au milieu des années 1980 une technique de gravure sur bois qui apparaît comme une manière de « criblé », en usage à la fin du XVesiècle. Or, les stupéfiantes xylographies du peintre-graveur bernois, souvent de très grand format, se donnent – au regard inattentif – comme de la photographie, immergée avec son modelé subtil et ses nuances dans l’étale chaleureuse d’une couleur « monochrome ». Tirant parti de ses propres fonds et de prêts extérieurs, l’exposition du musée Jenisch rend compte d’un arc de trente ans de création accordant visages monumentaux et images de la nature. Portraits, qui se lisent comme autant de paysages, et vues de sous-bois, d’eau et de plantes, aussi précises que méditatives, ne cessent de ramener chez Franz Gertsch toute la beauté du monde à l’inépuisable espace de l’art. Une exposition placée sous le commissariat de Rainer Michael Mason, historien de l’art qui accompagne depuis longtemps l’œuvre de Franz Gertsch.

27 octobre 2017 – 4 février 2018
Musée Jenisch
Avenue de la Gare, 2
CH-1800 vevey (Suisse)

  • Logo Comité national de l'estampe
  • Logo Bibliothèque nationale de France
  • OpenEdition Journals