Navigation – Plan du site

AccueilNuméros255ActualitésLe Catalogue général de la BnF s’...

Actualités

Le Catalogue général de la BnF s’enrichit de 51 000 descriptions d’estampes françaises du xviiie siècle

Corinne Le Bitouzé et Marie Thompson
p. 88-89

Entrées d’index

Index géographique :

France

Index chronologique :

18e siècle
Haut de page

Texte intégral

1Commencés en 1930, jusque là uniquement disponibles sous forme imprimée, les Inventaires du fonds français du département des Estampes et de la Photographie de la Bibliothèque nationale de France décrivent par siècle et par artiste une des plus riches collections de gravures en Europe. Par leur érudition, ils excèdent la simple description d’un fonds et écrivent une histoire de la gravure française du xvie à la fin du xixe siècle. Bien qu’encore inachevés, ils demeurent le principal point d’accès à des centaines de milliers de pièces. Le chargement de ces descriptions dans le Catalogue général informatisé de la BnF est donc apparu comme une évidence, d’autant qu’il était le préalable indispensable à la numérisation des œuvres et à leur mise en ligne sur la bibliothèque numérique Gallica.

2Le département des Estampes s’est donc engagé en 2013 dans la conversion des quatorze volumes imprimés de l’inventaire des collections françaises xviiie siècle, opération conçue comme le premier pas vers la mise en ligne d’autres catalogues. Après trois ans de travaux, cinquante et un mille notices décrivant les œuvres des graveurs français du xviiie siècle (jusqu’à la lettre L) viennent de rejoindre la base bibliographique de la BnF, signalant et localisant plus de 70 000 exemplaires conservés dans les collections du département, mais également dans celles des départements thématiques du site François-Mitterrand.

3Depuis plus de quinze ans maintenant, le département poursuit une politique d’informatisation systématique de ses catalogues imprimés. Pour le présent projet, deux aspects ont fait l’objet d’une attention particulière. En premier lieu, les Inventaires du fonds français tiennent de l’inventaire de collection et du catalogue raisonné d’artiste. Ils ont, dès l’origine, suivi les méthodes de description préconisées par Adam Bartsch, dans son Peintre graveur. Il a donc été nécessaire d’analyser les données de manière à les rendre conformes au format de description bibliographique en usage dans le catalogue informatisé de la BnF. Au-delà, le projet a conduit à s’interroger sur la nécessité d’adapter la structure des notices au nouveau modèle de description FRBR, en passe d’être adopté par la communauté des bibliothèques et des musées. Ce modèle, qui rompt en partie avec les pratiques actuelles, est destiné à permettre une interopérabilité des catalogues en ligne et à rendre plus aisée toute recherche dans des corpus de plus en plus massifs. Il permet, en particulier, un regroupement des différents états d’une même estampe, indispensable au maintien de la structure des Inventaires du fonds français.

4En second lieu, l’opération d’informatisation de l’Inventaire se devait d’apporter une valeur ajoutée aux données de base. Les notices mises en ligne offrent désormais un accès par peintre ou dessinateur reproduit dans la gravure ; les références bibliographiques ont été une à une précisées de manière à éviter l’implicite ; les illustrations de livres imprimés bénéficient d’un lien vers l’édition complète, si celle-ci est décrite dans le Catalogue général ; les cotes du département des Estampes ont été systématiquement revues et actualisées.

5Grâce à cette informatisation, de nombreuses possibilités de recherche dans ce corpus sont proposées aux chercheurs : accès par artiste, par titre, par date mais également par tous les mots de la notice, mode d’interrogation qui permet d’explorer toutes les notes (description des pièces, transcription des dédicaces ou des adresses des éditeurs…), dont on connaît la précision et l’importance dans les Inventaires du fonds français.

6La numérisation systématique du fonds xviiie du département peut donc désormais commencer, dès cet automne, avec les œuvres des Drevet et des Demarteau.

7Depuis plusieurs années maintenant, la description des collections gravées du xviiie siècle du département se poursuit par une saisie directe des informations dans le catalogue informatisé de la BnF. Ont ainsi été annoncés – et dans bien des cas numérisés – différents ensembles : des œuvres d’artistes, les « Images de la Révolution française », le fonds de papiers peints révolutionnaires, la collection sur l’histoire des ballons, la collection de vues d’optique…

8Le moment est venu d’entamer une réflexion sur l’avenir de cet Inventaire : quelle méthode adopter pour y décrire dans un temps raisonnable les dizaines de milliers d’œuvres encore non signalées ? Quels contours doit-on lui donner ? Sous quelle forme peut-on le publier ? Autant de questions auxquelles le département devra s’employer à trouver des réponses.

Benoît II Audran (1698-1772), La Surprise. Gravée d’après le Tableau original peint par Watteau de même grandeur [2e état], 1731. BnF, Estampes, Réserve Ed-69-Fol.

Benoît II Audran (1698-1772), La Surprise. Gravée d’après le Tableau original peint par Watteau de même grandeur [2e état], 1731. BnF, Estampes, Réserve Ed-69-Fol.
Haut de page

Table des illustrations

Titre Benoît II Audran (1698-1772), La Surprise. Gravée d’après le Tableau original peint par Watteau de même grandeur [2e état], 1731. BnF, Estampes, Réserve Ed-69-Fol.
URL http://journals.openedition.org/estampe/docannexe/image/524/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 423k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Corinne Le Bitouzé et Marie Thompson, « Le Catalogue général de la BnF s’enrichit de 51 000 descriptions d’estampes françaises du xviiie siècle »Nouvelles de l’estampe, 255 | 2016, 88-89.

Référence électronique

Corinne Le Bitouzé et Marie Thompson, « Le Catalogue général de la BnF s’enrichit de 51 000 descriptions d’estampes françaises du xviiie siècle »Nouvelles de l’estampe [En ligne], 255 | 2016, mis en ligne le 15 octobre 2019, consulté le 11 avril 2021. URL : http://journals.openedition.org/estampe/524 ; DOI : https://doi.org/10.4000/estampe.524

Haut de page

Auteurs

Corinne Le Bitouzé

Archiviste paléographe, conservateur chargé des estampes du XVIIIe siècle et directrice adjointe du département des Estampes et de la Photographie de la Bibliothèque nationale de France

Articles du même auteur

Marie Thompson

Haut de page

Droits d’auteur

Creative Commons License
La revue Nouvelles de l’estampe est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Attribution 4.0 International License.

Haut de page
  • Logo Comité national de l'estampe
  • Logo Bibliothèque nationale de France
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search