Navigation – Plan du site

AccueilNuméros244ActualitésBruno Guary alias Gary Thibeau (1...

Actualités

Bruno Guary alias Gary Thibeau (1953-2013)

Gérard Sourd
p. 90-91

Entrées d’index

Index géographique :

France

Index chronologique :

20e siècle, 21e siècle
Haut de page

Texte intégral

1L’annonce a rempli de stupéfaction tous ceux qui le connaissaient, et c’est peu dire qu’ils étaient nombreux : Bruno Guary nous a quittés sous préavis le 25 juin 2013, au terme d’une maladie qu’à l’exception de son entourage familial, personne ne soupçonnait. Avec lui, c’est une personnalité singulière qui disparaît, un professionnel entièrement acquis à la cause de l’estampe et un brasseur d’idées dont nous avons tous, un jour ou l’autre, croisé le chenin.

2Bruno Guary a rencontré l’estampe dès l’adolescence, en fréquentant l’atelier de lithographie de la Ville de Saint-Maur qu’animait Louis Vuillermoz. Cette découverte devait se révéler fondatrice et marquer le début d’un intérêt pour l’image imprimée qui allait traverser les années, et mieux encore, constituer le fil rouge de sa vie.

3Architecte de formation et de métier, il a toujours manifesté une curiosité exigeante pour tous les sujets relevant des techniques de production des images, depuis la fabrication du papier jusqu’au tirage des épreuves*, en passant par les encres, et bien sûr, les presses elles-mêmes. Dans les derniers temps, il avait même développé un intérêt particulier pour l’utilisation des produits non toxiques et ses conséquences sur les nouvelles pratiques de l’impression.

4Au fil des années, il avait réuni une bibliothèque multilingue sur l’histoire et les techniques de l’estampe que bien des écoles d’art pourraient lui envier. Cette documentation lui a permis d’acquérir des connaissances approfondies et sans cesse actualisées, filtrées par une grille d’interprétation qui rendait précieuse toute conversation qu’on pouvait avoir avec lui.

5Pour son seul plaisir, il a longtemps consacré une grande partie de ses loisirs à concevoir, dessiner et même réaliser des presses à taille-douce qui bénéficiaient à chaque tentative, de l’expérience acquise, au point qu’il avait assez vite acquis une incontestable expertise.

6En 1992, la rencontre avec Francis Raoult, propriétaire d’un atelier de mécanique à la Ferté-sous-Jouarre (société Reatec) allait se révéler déterminante et le convaincre de mettre la somme des connaissances et des expériences accumulées au service d’un nouveau projet professionnel, en intégrant le cercle restreint des fabricants de presses.

7Dans cette nouvelle activité, il a immédiatement déployé une énergie et un enthousiasme qui lui ont assuré un accueil favorable auprès des différents publics, amateurs et professionnels, utilisateurs de presses. Il s’attache alors à concevoir des modèles adaptés à chacun de ses publics et s’en assure la fidélité en procédant lui-même à la livraison et au montage, allant jusqu’à proposer un service de conseil qui l’amène à se déplacer partout en France.

8Il va jusqu’à mettre au point et construire, sous proposition de Louis-René Berge, une presse à entraînement électrique dont le développement sera malheureusement freiné par les exigences européenne en matière de sécurité.

9C’est en 1995 qu’il noue une relation fructueuse avec Michel Cornu, imprimeur taille-doucier ayant effectué une grande partie de sa carrière chez Aldo Crommelynck. L’ouverture d’un atelier de présentation et de démonstration des presses rue Neuve des Boulets Montreuil devient alors possible. Cette expérience durera trois ans mais la collaboration amicale entre les deux hommes ne cessera pas, l’activité de Michel Cornu s’orientant ces dernières années vers la vente par Internet de papiers d’art pour la gravure.

10Reconnu pour ses compétences et pour la qualité de ses réalisations, Bruno Guary comptait aussi parmi les plus fins connaisseurs du milieu de l’estampe. Il savait tout de l’histoire et de la petite histoire des ateliers, des associations, des écoles d’art du dernier demi-siècle. Il pouvait en parler pendant des heures, mieux que personne.

11D’un abord cordial et chaleureux, il ne fallait cependant pas compter sur lui pour tenir des discours consensuels et bien-pensant qui sont devenus la règle aujourd’hui.

12Il clamait haut et fort ses convictions, gestes à l’appui. Certains ont pu lui reprocher ses prises de position tranchées, ses flamboyantes dénonciations. D’autres, qui ne le suivaient pas forcément dans tous ses propos, en tiraient souvent profit pour effectuer une mise à l’épreuve de leurs propres certitudes. Ils lui en étaient reconnaissants.

13Je garde en mémoire le souvenir de notre avant-dernière conversation téléphonique, au lendemain du décès de Louis-René Berge. Il n’arrivait pas prendre son parti de cette disparition, s’affligeant, dans son désarroi, de l’insuffisance des paroles échangées. Il est toujours difficile de parler d’amitié ! J’ai essayé, Bruno.

14*Gary Thibau a publié dans les Nouvelles de l’estampe une série de neuf articles, rejoint par Michel Cornu dès le troisième, qui ont nourri de façon très positive la rubrique « La main et l’outil » de décembre 1994 (n° 138) à juillet 1996 (n° 147).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Gérard Sourd, « Bruno Guary alias Gary Thibeau (1953-2013) »Nouvelles de l’estampe, 244 | 2013, 90-91.

Référence électronique

Gérard Sourd, « Bruno Guary alias Gary Thibeau (1953-2013) »Nouvelles de l’estampe [En ligne], 244 | 2013, mis en ligne le 15 octobre 2019, consulté le 24 février 2021. URL : http://journals.openedition.org/estampe/874 ; DOI : https://doi.org/10.4000/estampe.874

Haut de page

Auteur

Gérard Sourd

Conservateur en chef honoraire au département des Estampes et de la Photographie de la Bibliothèque nationale de France et ancien rédacteur en chef des Nouvelles de l’estampe

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Creative Commons License
La revue Nouvelles de l’estampe est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Attribution 4.0 International License.

Haut de page
  • Logo Comité national de l'estampe
  • Logo Bibliothèque nationale de France
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search