Navigation – Plan du site

12 | 2017
La Poule. Pratiques d’élevage et histoire culturelle

Sous la direction de Danièle Alexandre-Bidon, Perrine Mane et Mickaël Wilmart

Ce dossier vient combler une lacune historiographique importante sur un thème trop sous-estimé. Après avoir consacré deux ans à un séminaire sur l’élevage médiéval à l’EHESS, dont une année sur la seule basse-cour, il nous est apparu que le poulailler était certes un élément évident de l’activité paysanne mais qu’il avait jusqu’ici peu intéressé les historiens. Si nous avions fait ce constat pour le Moyen Âge, nos échanges avec des spécialistes d’autres périodes ont conforté nos premières impressions. Une journée d’études organisée à Paris le 28 mai 2015 a proposé d’ouvrir la question sur une longue durée, de l’Antiquité au xxe siècle dans un cadre géographique restreint à l’Occident. Sans souci d’exhaustivité, il s’agissait de faire enfin des gallinacés un sujet d’histoire, de comprendre à la fois l’évolution des techniques d’élevage, de saisir des modes de consommation et d’affiner la compréhension des rapports entre l’homme et la poule en sondant l’imaginaire. Les articles présentés ici, issus des communications de cette journée, ouvrent de nouvelles pistes de recherches qui ne demandent qu’à être poursuivies à la fois sur un plan chronologique et géographique mais aussi problématique.

  • Logo MNHN
  • Logo CNRS
  • OpenEdition Journals