Navigation – Plan du site
Entretiens

Le maloya, une expérience spirituelle et un écosystème. Entretien avec Danyèl Waro

Vincent Zanetti et Danyèl Waro
p. 217-225

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2019.

Aperçu du texte

Danyèl Waro est né le 10 mai 1955 au Tampon, à La Réunion, quatrième d’une famille de cinq enfants. Comme pour la plupart des Réunionnais de sa génération, son enfance n’a pas été bercée par le maloya, et pour cause : officieusement interdite, cette musique traditionnelle héritée du temps des esclaves ne survivait que dans quelques familles, avant d’être sauvée et instrumentalisée par le Parti communiste réunionnais (PCR) qui militait pour l’autonomie de ce département français d’outre-mer.

C’est d’ailleurs à l’occasion d’une fête du parti, dans les années 1970, que Danyèl Waro découvre le maloya. Cette rencontre changera définitivement sa vie. Mais à cette époque, c’est un genre musical encore très mal vu tant par la bonne société réunionnaise que par l’administration. Il faudra l’élection de François Mitterrand à la présidence de la République française, en 1981, pour que se relâche la pression exercée sur le maloya et pour que ses acteurs soient progressivement reconnus comme de v...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Vincent Zanetti et Danyèl Waro, « Le maloya, une expérience spirituelle et un écosystème. Entretien avec Danyèl Waro », Cahiers d’ethnomusicologie, 30 | 2017, 217-225.

Référence électronique

Vincent Zanetti et Danyèl Waro, « Le maloya, une expérience spirituelle et un écosystème. Entretien avec Danyèl Waro », Cahiers d’ethnomusicologie [En ligne], 30 | 2017, mis en ligne le 10 décembre 2019, consulté le 21 novembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/ethnomusicologie/2690

Haut de page

Auteurs

Vincent Zanetti

Articles du même auteur

Danyèl Waro

Haut de page

Droits d’auteur

Article L.111-1 du Code de la propriété intellectuelle.

Haut de page