Navigation – Plan du site
Dossier : Enfants musiciens

Les jeux de tape-mains. L’engagement des enfants dans une pratique musicale inventive

Julie Delalande
p. 55-66

Résumé

Pourquoi les jeux de tape-mains n’ont-ils pas disparu des pratiques enfantines ? Le recueil de ces jeux et le documentaire vidéo réalisés par Gisèle Mansaud en 2014 attestent en effet de leur pérennité dans différentes écoles élémentaires de France. L’analyse anthropologique d’extraits du documentaire permet de décrire la culture enfantine et de comprendre l’intérêt que les enfants trouvent aux jeux de tape-mains. Ils s’y engagent et y trouvent un espace d’expression, d’inventivité et une manière d’être ensemble tout à fait particuliers. Ce qu’ils partagent et apprennent entre eux avec ce jeu, le savoir et savoir-faire que suppose cette pratique, en font un élément de tradition orale qu’ils choisissent de perpétrer entre pairs, pour le plaisir. Les jeux de tape-mains leur donnent un accès singulier à une pratique musicale qu’ils développent de manière autonome par rapport aux adultes. Qu’ils soient ainsi responsables de cette pratique développe leur « agency », autrement dit leur puissance d’agir, et de se construire comme des êtres sociaux et culturels.

Haut de page

Notes de la rédaction

Documents audiovisuels en ligne
Les films ont été réalisés par Gisèle MANSAUD, sous le parrainage de l’O.C.C.E. 94 (Office Central de la Coopération à l’École du Val de Marne). Ces vidéos sont soumises à la législation en vigueur sur le droit au respect de l’image de l’enfant, toute exploitation commerciale est interdite.

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2020.

Plan

Une anthropologie de l’enfance et de « l’entre-enfants »
Les jeux de tape-mains : une pratique orale universelle, un savoir-faire technique
Présentation et analyse de quelques tape-mains
Vers quelle évolution des jeux de tape-mains ?

Aperçu du texte

Les enfants sont-ils des musiciens comme les autres ? Cette contribution propose une réponse à cette question en s’appuyant sur une approche anthropologique des enfants et des relations qu’ils entretiennent entre eux. Elle se fonde sur l’analyse de jeux de tape-mains recueillis par Gisèle Mansaud, qui nous a permis d’utiliser les films qu’elle a réalisés. Elle s’appuie plus largement sur notre connaissance ethnographique des enfants dans des écoles primaires en France, sur nos réflexions sur la culture enfantine et le statut social accordé aux enfants dans nos sociétés. Plutôt que d’imaginer les jeux de tape-mains comme les prémisses d’une pratique d’adultes ou comme un espace libre et sans contraintes, notre propos consiste à comprendre ce qui se joue quand des enfants pratiquent ces jeux : quels savoirs et savoir-faire ? Quelle transmission d’une tradition musicale enfantine et quelle part d’inventivité et d’appropriation de la pratique ludique ?

Une anthropologie de l’enfance et d...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Julie Delalande, « Les jeux de tape-mains. L’engagement des enfants dans une pratique musicale inventive », Cahiers d’ethnomusicologie, 31 | 2018, 55-66.

Référence électronique

Julie Delalande, « Les jeux de tape-mains. L’engagement des enfants dans une pratique musicale inventive », Cahiers d’ethnomusicologie [En ligne], 31 | 2018, mis en ligne le 10 décembre 2020, consulté le 15 décembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/ethnomusicologie/2797

Haut de page

Auteur

Julie Delalande

Julie DELALANDE a une formation en anthropologie sociale. Elle est professeure des Universités en sciences de l’éducation à l’Université de Caen Normandie et chercheuse au CIRNEF EA7454, le Centre interdisciplinaire de Recherche Normand en Education et Formation. Elle y développe ses recherches au sein du thème 1 EJAID Enfances, Jeunesses et Adultes en Interactions et Dialogue. Elle est spécialiste de l’enfance et plus précisément de l’« entre-enfants », autrement dit des relations sociales et culturelles entre enfants.

Haut de page

Droits d’auteur

Article L.111-1 du Code de la propriété intellectuelle.

Haut de page