Navigation – Plan du site
Dossier : Enfants musiciens

Hors normes ? Quand la diversité linguistique et culturelle inspire le répertoire chanté des enfants (Nouméa, Nouvelle-Calédonie)

Stéphanie Geneix-Rabault
p. 87-103

Résumé

Cette contribution propose d’interroger les usages et pratiques observés dans le cadre d’une enquête de terrain effectuée dans des écoles primaires publiques de la ville de Nouméa entre 2014 et 2017. Il s’agit de voir comment les enfants cré-acteurs, dans leurs performances orales, établissent leur propre (re)définition de leurs musiques. L’analyse ethnomusicolinguistique de quelques chansons enfantines me permet de voir comment les enfants se détachent (parfois) des normes musicales, sémantiques et linguistiques établies par les adultes et comment ils font émerger d’autres codes fédérant la communauté plurielle à laquelle ils s’identifient.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2020.

Plan

Introduction
De l’enquête ethnomusicolinguistique à la recherche-action
Une jeunesse kanak/océanienne doublement « minorisée » ?
Faire parler et chanter les enfants
Varier pour jouer avec les normes
Variations des interprétations
Variantes et variations linguistiques
Glissements sémantiques
Le plurilinguisme : « infraction » ou « prouesse » ?
Conclusion

Aperçu du texte

En guise de mise en voix…
« On me demande d’inventer une chanson mais quand j’invente après la maîtresse elle me dit que c’est pas comme ça qu’on chante ! »
(N., élève de CM1 d’une école de Nouméa, 2016).


« Les adultes ont répondu que c’était compliqué. Les enfants que c’était amusant ».
(conseiller pédagogique, direction de l’enseignement de la Nouvelle-Calédonie, Nouméa, 2014).

Introduction

Les réflexions suivantes s’appuient principalement sur un programme de recherche-action en cours intitulé Langues en-chantées, initié en 2017. Il s’inscrit dans la continuité d’un plus ancien, Chants d’ici et d’ailleurs. Un nouveau répertoire pour les écoles de la Nouvelle-Calédonie, conduit entre 2014 et 2016. Tous deux ont été et sont menés au sein d’écoles primaires et en différents quartiers de Nouméa, en partenariat avec la direction de l’enseignement de la Nouvelle-Calédonie (DENC). Si ce programme en cours concerne des élèves océaniens plurilingues installés dans l’agglomération nouméenne, ces...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Stéphanie Geneix-Rabault, « Hors normes ? Quand la diversité linguistique et culturelle inspire le répertoire chanté des enfants (Nouméa, Nouvelle-Calédonie) », Cahiers d’ethnomusicologie, 31 | 2018, 87-103.

Référence électronique

Stéphanie Geneix-Rabault, « Hors normes ? Quand la diversité linguistique et culturelle inspire le répertoire chanté des enfants (Nouméa, Nouvelle-Calédonie) », Cahiers d’ethnomusicologie [En ligne], 31 | 2018, mis en ligne le 10 décembre 2020, consulté le 15 décembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/ethnomusicologie/2858

Haut de page

Auteur

Stéphanie Geneix-Rabault

Stéphanie GENEIX-RABAULT est Maîtresse de conférences en Langues et cultures océaniennes, directrice de l’équipe de recherche émergente Eralo à l’Université de la Nouvelle-Calédonie. En tant que plurilingue, les questions ethnomusico-linguistiques lui paraissent particulièrement signifiantes sur les plans scientifiques. Ses recherches participent à la création de ressources multilingues, avec une focalisation particulière sur les arts et les répertoires musicaux des/pour enfants en langues océaniennes. Elles visent à une contextualisation didactique des enseignements et pratiques en milieu scolaire.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Article L.111-1 du Code de la propriété intellectuelle.

Haut de page