Navigation – Plan du site
Documents

La créativité enfantine dans la comptine

Anne-Marie Grosser
p. 209-212

Notes de l’auteur

Cet article est extrait d’un ouvrage en préparation : Inventaire des Jeux-Chantés de l’Enfance.

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2020.

Aperçu du texte

Le mot comptine – qui vient du verbe compter – se disait autrefois comptain ou comptage, les enfants la nomment parfois la Plouf. C’est un texte généralement court, toujours rythmé et rimé ou assonancé, souvent récité, plus rarement chanté. La comptine, l’un des genres les plus modestes et – en apparence – les plus insignifiants du répertoire de l’enfance, a pourtant un rôle fondamental dans la socialisation d’un groupe. Elle permet, avant d’organiser un jeu, de régler – par le biais du hasard – les questions de justice et de préséance entre les enfants. Mais cette ordalie n’est pas toujours contraignante car les enfants ont imaginé de pouvoir l’ignorer pour l’esquiver. Si le récitant prévoit que le final d’une comptine va éliminer un enfant-ami qui ne le souhaite pas, il ajoute cette formule : « Mais si le roi et la reine ne le veulent pas, ce ne sera pas toi ! ». Et le « sort » désignera un autre enfant.

De nombreuses comptines sont le « pain perdu » de mots et d’expressions emprun...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Anne-Marie Grosser, « La créativité enfantine dans la comptine », Cahiers d’ethnomusicologie, 31 | 2018, 209-212.

Référence électronique

Anne-Marie Grosser, « La créativité enfantine dans la comptine », Cahiers d’ethnomusicologie [En ligne], 31 | 2018, mis en ligne le 10 décembre 2020, consulté le 15 décembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/ethnomusicologie/2977

Haut de page

Auteur

Anne-Marie Grosser

Anne-Marie GROSSER a étudié la musique (piano, orgue, classes d’écriture) à la Schola Cantorum entre 1954 et 1962, le mouvement et les pédagogies musicales actives, ainsi que l’ethnomusicologie à l’International Institute for Comparative Music Studies and Documentation à Berlin entre 1965 et 1968. Elle a orienté sa vie professionnelle sur le collectage de jeux-chantés en France, dans plusieurs pays d’Europe, en Amérique Latine, à Madagascar, et leur retransmission dans une Pédagogie de la Musique et du Mouvement. Outre ses publications pédagogiques, elle a édité vingt-sept ouvrages/CD et DVD consacrés à la chanson et surtout au jeu-chanté du répertoire de l’enfance.

Haut de page

Droits d’auteur

Article L.111-1 du Code de la propriété intellectuelle.

Haut de page