Navigation – Plan du site
Hommages

De Brest à l’Oural, et au-delà

Hommage à Henri Lecomte (1938-2018)
François Picard
p. 301-304

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2020.

Aperçu du texte

Un des plus grands connaisseurs des musiques du monde, passerelle vivante entre folk, musiques d’ailleurs, free jazz, ethnomusicologie et production musicale, Henri Lecomte est décédé brutalement le jour de la Fête de la musique, à quatre-vingts ans.

Ni explorateur, ni aventurier, ce Ti-zef (natif de Lambézellec, il était de Brest-même) amoureux des voyages, qui avait fait découvrir Nicolas Bouvier (Guyader 2008) à tant de citadins, aurait accepté volontiers d’être qualifié d’ethnomusicologue si seulement il avait gagné son pain blanc en faisant de cette vocation son métier, lui qui, selon ses dires sciemment ambigus, « avait toujours gagné honnêtement sa vie ». Cinéaste, il avait aussi été animateur, producteur radio, directeur artistique de nombreux disques – tous nécessaires et certains indispensables – et de tournées, rares et inoubliables, pour le Jardin des poiriers (Jean-Luc et Chantal Larguier). Tout le monde a en tête sa série de onze CD de collectages originaux de musiques ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

François Picard, « De Brest à l’Oural, et au-delà », Cahiers d’ethnomusicologie, 31 | 2018, 301-304.

Référence électronique

François Picard, « De Brest à l’Oural, et au-delà », Cahiers d’ethnomusicologie [En ligne], 31 | 2018, mis en ligne le 10 décembre 2020, consulté le 15 décembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/ethnomusicologie/3104

Haut de page

Auteur

François Picard

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Article L.111-1 du Code de la propriété intellectuelle.

Haut de page