Navigation – Plan du site
Entretien

Trần Quang Hải, expérimentateur de l’oralité

Johanni Curtet et Quang Hải Trần
p. 247-267

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en octobre 2021.

Aperçu du texte

Présenter Trần Quang Hải le temps d’un entretien n’est pas un exercice facile, tant les facettes de cet étonnant personnage sont nombreuses. Je n’aborderai pas ici sa carrière de musicien, avec ses quelques 3000 concerts ; ni celle de compositeur, avec plus de 200 chansons vietnamiennes. Je ne m’attarderai pas non plus sur les raisons de son succès reconnu par des distinctions telles que la médaille de Cristal du CNRS (1995), le Prix Spécial du khöömii à Kyzyl en République de Touva (1995), le Prix du meilleur joueur de guimbardes de Molln en Autriche (1998) et la médaille de Chevalier de la Légion d’Honneur (2002). Je souhaiterais insister davantage sur la période qui a construit l’ethnomusicologue et musicien que nous connaissons, né le 13 mai 1944 à Linh Dong Xa au Viêt Nam.

Au début des années 1990, alors que je menais des expériences vocales adolescentes, je suis tombé sur un reportage à la télévision dans lequel un homme, asiatique, présentait une technique vocale étrange dans ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Johanni Curtet et Quang Hải Trần, « Trần Quang Hải, expérimentateur de l’oralité »Cahiers d’ethnomusicologie, 32 | 2019, 247-267.

Référence électronique

Johanni Curtet et Quang Hải Trần, « Trần Quang Hải, expérimentateur de l’oralité »Cahiers d’ethnomusicologie [En ligne], 32 | 2019, mis en ligne le 01 octobre 2021, consulté le 11 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/ethnomusicologie/3654

Haut de page

Auteurs

Johanni Curtet

Johanni CURTET, docteur en musicologie, est chercheur associé à l’EA Histoire et critique des arts, Université Rennes 2. Ethnomusicologue spécialiste du khöömii (chant diphonique mongol) et de la Mongolie, ses recherches portent notamment sur la transmission, l’histoire, le timbre vocal, la spectacularisation, l’institutionnalisation, la patrimonialisation et le processus compositionnel dans cette tradition. Il est aussi enseignant du chant diphonique (Cité de la musique, Université Rennes 2, etc.) musicien, producteur, et directeur artistique de Routes Nomades.

Quang Hải Trần

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • OpenEdition Journals