Navigation – Plan du site

AccueilCahiers d’ethnomusicologie33Dossier : conflits et agressivitéPuissances et divertissements bou...

Dossier : conflits et agressivité

Puissances et divertissements bouffons au Mali : l’agressivité comme configuration d’action

Laure Carbonnel
p. 39-56

Résumé

Au Mali, l’agressivité qualifie moins les performances bouffonnes qu’elles contribue à instaurer une forme de relation et à spécifier un milieu d’action. Chacune des situations analysées au cours d’une déambulation bouffonne montre une relation différenciée : une agressivité motrice qui permet l’engagement des femmes dans la performance bouffonne ; une performance chantée qui fait entrer les bouffons rituels au cœur des antagonismes sociaux et magico-religieux. Ces performances soulignent ainsi deux aspects, conflictuel et coopératif, de la socialité qui donnent aux interventions bouffonnes un caractère réflexif.

Haut de page

Entrées d’index

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2022.

Plan

Etudier l’agressivité
Peut-on parler d’agressivité dans le cas d’un rôle institué ?
Cette qualification n’est-elle pas une affaire de point de vue ?
Le choix du corpus
Prendre possession des lieux en chantant
Défier. Présentation de soi en public
Se montrer prêt à l’affrontement
Menacer
Conclusion

Aperçu du texte

2008, Ségou (Mali). Ayant eu vent du passage du président de la République, Tietemalo, à la tête de l’association ségovienne de bouffons rituels (kɔrɔdugaw), se rend devant la mosquée en construction où la délégation présidentielle est attendue. Des policiers ont dressé des barrières de sécurité, mais, participant de tous les événements, Tietemalo obtient l’autorisation de passer et fait entrer les quelques compères qu’il a conviés aux côtés des jeunes du comité d’accueil arborant T-shirts et banderoles. Les pas de danse des bouffons, rythmés par le son des hochets et de leurs chants, accueillent ainsi le cortège présidentiel et divertissent les passants attroupés. En voyant le cortège partir sans avoir pu serrer la main du président, ils décident de l’attendre avec les jeunes du comité d’accueil au Pied-à-Terre, un lieu de passage destiné aux officiels. Entre autres jeux qui ponctuent ce moment d’attente, l’une des bouffonnes se lève, s’approche tout doucement d’un garde venu s’ass...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Laure Carbonnel, « Puissances et divertissements bouffons au Mali : l’agressivité comme configuration d’action »Cahiers d’ethnomusicologie, 33 | 2020, 39-56.

Référence électronique

Laure Carbonnel, « Puissances et divertissements bouffons au Mali : l’agressivité comme configuration d’action »Cahiers d’ethnomusicologie [En ligne], 33 | 2020, mis en ligne le 01 décembre 2022, consulté le 27 janvier 2022. URL : http://journals.openedition.org/ethnomusicologie/3948

Haut de page

Auteur

Laure Carbonnel

Laure CARBONNEL est docteur en anthropologie et chercheuse postdoctorale dans un programme de recherche IHA/CREPOS sur la bureaucratisation des sociétés africaines financé par la fondation Max Weber. Sa thèse, consacrée aux bouffons rituels kɔrɔdugaw, porte sur leur organisation et sur l’élaboration de cette forme bouffonne, à la fois ancrée dans une société et que l’on retrouve sur tous les continents. Elle travaille plus largement sur la catégorisation et la régulation sociale diffuse des conduites, ainsi que sur l’organisation des pratiques culturelles.

Haut de page

Droits d’auteur

Article L.111-1 du Code de la propriété intellectuelle.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search