Navigation – Plan du site

AccueilCahiers d’ethnomusicologie33ThèsesCamille DEVINEAU : En présence de...

Thèses

Camille DEVINEAU : En présence des génies : musique, danse et joie rituelles dans la performance des Masques Blancs chez les Bwaba du Burkina Faso

Thèse de doctorat en anthropologie, spécialité ethnomusicologie et anthropologie de la danse, soutenue le 20 décembre 2019 à l’Université Paris Nanterre
p. 302-303
Référence(s) :

Camille DEVINEAU : En présence des génies : musique, danse et joie rituelles dans la performance des Masques Blancs chez les Bwaba du Burkina Faso
Thèse de doctorat en anthropologie, spécialité ethnomusicologie et anthropologie de la danse, soutenue le 20 décembre 2019 à l’Université Paris Nanterre
361 pages
Directeurs de thèse : Michael Houseman et Susanne Fürniss

Texte intégral

1Le fonctionnement du rituel de la danse des masques blancs chez les Bwaba du Burkina Faso est sous-tendu par l’articulation de trois modes d’expression (musical, dansé et émotionnel) qui mettent en forme son enjeu principal : rendre manifeste une relation entre humains et génies. Bien que rattaché au culte principal des Bwaba, le do, c’est son affiliation au groupe des griots et le lien qui y est développé avec les génies qui priment. Offrant un espace d’interaction entre les dimensions du visible et de l’invisible, ce rituel rend perceptibles certains aspects de la relation qu’entretiennent les griots avec les génies.

2En mettant conjointement en œuvre les systèmes musicaux et dansés auxquels sont adjoints plusieurs types de manifestations émotionnelles de joie stipulées par le rituel, les participants peuvent faire l’expérience de la présence et de l’implication bienveillante des génies dans le rituel. Tandis que la musique ancre le rituel dans la dimension visible, la danse masquée permet l’intrusion de l’invisible dans la dimension visible des humains. Pour sa part, l’expression émotionnelle de joie garantit l’aspect bienveillant, recherché dans ce rituel, de la relation entre humains et génies. Musique, danse et expressions émotionnelles forment alors un ensemble qui garantit la réussite plus ou moins grande d’une danse de masques blancs par un ressenti concret.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

« Camille DEVINEAU : En présence des génies : musique, danse et joie rituelles dans la performance des Masques Blancs chez les Bwaba du Burkina Faso »Cahiers d’ethnomusicologie, 33 | 2020, 302-303.

Référence électronique

« Camille DEVINEAU : En présence des génies : musique, danse et joie rituelles dans la performance des Masques Blancs chez les Bwaba du Burkina Faso »Cahiers d’ethnomusicologie [En ligne], 33 | 2020, mis en ligne le 01 décembre 2020, consulté le 29 janvier 2022. URL : http://journals.openedition.org/ethnomusicologie/4227

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search