Navigation – Plan du site

AccueilNuméros17NewsLa fabrique de l’international mo...

News

La fabrique de l’international moderne : Economie et théorie politique internationale de T. Hobbes à J. Bentham

École européenne de sciences politiques et sociales, Université Catholique de Lille (France), 15-16 avril 2021
Centre Bentham

Thomas Hobbes (1588-1679) et Jeremy Bentham (1748-1832) sont généralement présentés comme deux philosophes majeurs de la pensée politique et juridique britannique moderne. Dans le livre de David Armitage, Foundations of Modern International Thought, ils apparaissent également comme des figures de proue de la pensée politique internationale moderne. Dans l’histoire intellectuelle proposée par Armitage, le couple « Hobbes-Bentham » délimite chronologiquement la période de la formation de la pensée politique internationale moderne (1629-1832). Dans sa tentative de justifier son hypothèse, Armitage explique qu’il s’appuie fortement sur « une série de récits étiologiques antérieurs, principalement issues des disciplines du droit international et des relations internationales ». Ces récits ont conduit à l’hypothèse selon laquelle le clivage entre l’intérieur et l’extérieur, entre le national et l’international a participé aux fondements de la pensée internationale moderne au cours de cette période. Ce récit est une description généralement bien accueillie de la pensée internationale moderne où Hobbes et Bentham incarnent tous deux des figures majeures dans la conduite des développements centraux de la pensée internationale moderne.

Toutefois, ce récit tend à ignorer les changements qui se sont produits dans la construction de l’international moderne, tant sur le plan conceptuel qu’historique. L’objectif de ce colloque est de se concentrer sur la tradition britannique de Hobbes à Bentham (en y incluant John Locke, David Hume, Adam Smith) afin de comprendre, à travers l'articulation entre économie et théorie politique, leur contribution à la pensée internationale moderne. En effet, quels types de relations, de développements, de connexions, de continuités et de ruptures ont lieu dans les domaines de la théorie politique, de l’économie et de la théorie internationale au cours de la période qui s’étend entre les périodes intellectuellement actives de Thomas Hobbes (à partir de 1629) et de Jeremy Bentham (1832) ? Nous nous demandons, par exemple, quel type de relations pouvons-nous voir entre les conceptualisations de la propriété privé et le marché libre ? Y a-t-il une continuité dans la conceptualisation de l’État souverain, de la guerre, de la colonisation et de l’expansion ? Comment envisage-t-on les interactions et l’interdépendance économiques au lendemain de la naissance du monde westphalien ?

Les propositions de communication peuvent porter sur l’un ou plusieurs des thèmes suivants.

Premier axe : proto-théories de la mondialisation dans la pensée internationale moderne

Le commerce international et la concurrence chez David Hume, Adam Smith et Jeremy Bentham

Jalousies, gloire, vanité chez David Hume, Adam Smith, Jeremy Bentham

Les échanges économiques entre pays riches et pays pauvres chez David Hume, Adam Smith, Jeremy Bentham

Compagnies privées internationales

Commerce international, paix et guerre

Commerce international, Banqueroute des États

Droit international, traités internationaux, traités commerciaux

Distance, commerce mondial, économie locale, conquêtes impériales

Colonies

Critiques de l’empire

Critiques du mercantilisme

Second axe : ruptures ou continuité entre la période pré-moderne (Hobbes, Locke) et la pensée internationale moderne (Hume, Smith, Bentham) ?

Économie nationale et économie internationale

Travail, contrôle de la population, établissement de colonies, propriété

Propriété privée, terres, réglementation du marché, droit

Politique fiscale, primes, balance commerciale, contrôle du commerce extérieur et de la monnaie

Théories économiques, économie politique moderne, commerce

Théories de l’État, internationalisme libéral, cosmopolitisme

Banques, papier-monnaie, politique des finances publiques

Libre-échange, liberté de circulation, frontières

théorie internationale, droit des nations, droit international

Les propositions de communication de 800 mots (max.) devront être envoyées avant le 20 décembre 2020 à :

benjamin.bourcier@univ-catholille.fr

mikko.p.jakonen@jyu.fi

Conférence plénière

David Lieberman est James W. and Isabel Coffroth Professeur de droit à la Faculté de Droit de Berkeley, Université de Californie.

Chaque présentation durera 45 minutes avec un format de 30 minutes de présentation et 15 minutes de questions et débat. Pour le colloque, l’anglais sera la langue de communication.

Les organisateurs du colloque ne peuvent pas proposer un soutien financier pour les déplacements. Pour les participants, les organisateurs assureront la prise en charge des repas, boissons, restaurant et un soutien financier pour les nuitées d'hôtel peut être minimalement pourvu.

Organisateurs

Benjamin Bourcier, maître de conférences en philosophie morale et politique, ESPOL, Université Catholique de Lille

Mikko Jakonen, Adjunct Professor, Senior Lecturer in Cultural Policy, University of Jyväskylä (Finland)

Ce colloque est organisé dans le cadre du projet “The Making of Modern International Realm in English Political Theory” qui a reçu un financement StaR (n°58465/7, convention n°18004740) de la Région des Hauts-de-France.

  • Logo Centre Bentham
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search