Navigation – Plan du site

230 | 2018
Photographies contestataires, usages contestés

Couverture Cahiers d’Études africaines, 2018, numéro 230
Informations sur cette image
ISBN 978-2-7132-2742-4

À travers ses usages coloniaux, la photographie a représenté en Afrique un instrument de chosification scientifique, de contrôle des populations et des identités, de coercition par l’image. Qu’en est-il aujourd’hui des actes de contestation, de résistance et d’émancipation par la photographie ? À moitié déchirées, effacées, presque illisibles, des figures du passé resurgissent par des images retouchées, recomposées, remises en scène pour être mobilisées dans les luttes du présent. Ce numéro rend compte de l’extraordinaire malléabilité des
matériaux photographiques.
À l’ère numérique, un besoin grandissant de se réapproprier les images historiques se traduit par de multiples formes de remise en circulation, de réemploi, de transformation, souvent à l’encontre des intentions originelles de leurs producteurs.

Cairn

Les articles de ce numéro sont disponibles en texte intégral via abonnement/accès payant sur le portail Cairn.
Consulter ce numéro