Navigation – Plan du site
études & essais

Performing the Historical Moment: Nadia Seboussi’s Hidad

Jouer le moment historique: Hidad de Nadia Seboussi.
Sheila Petty
p. 455-467

Résumés

Résumé
À travers son installation vidéo triptyque, Hidad (2015), Nadia Seboussi témoigne de la lutte menée par des femmes algériennes qui ont pris les armes (« femmes patriotes ») pendant la guerre civile, en appréhendant le massacre de Bentalha de 1997 comme catalyseur, à la fois pour ce mouvement et pour son installation vidéo Hidad. Hidad, qui signifie « deuil » en arabe, se réfère également à la restauration d’une photographie emblématique prise par le photographe de presse algérien Hocine Zaourar après le massacre de Bentalha. La restauration des images de presse est une pratique relativement courante dans l’art contemporain, mais ce qui est fascinant à propos du projet de Seboussi, c’est qu’elle a fermement ancré sa participation personnelle dans une mémoire partagée, laquelle a mené Seboussi à l’exil et à l’émigration. Hidad implique la mise en scène de la photographie, l’imposition d’un mouvement de la douleur vers la compassion. Hidad agit comme une forme de deuil du traumatisme, de la violence, du silence ainsi qu’un processus de commémoration qui reconstruit collectivement les souvenirs et les événements historiques.

Haut de page

Notes de l'auteur

Special thanks to Nadia Seboussi and Jennifer Pham, Galerie Dazibao, Montreal, Canada, for their kind assistance with images, catalogue and background information. Thanks also go to the Social Sciences and Humanities Research Council of Canada (Pathways to Prosperity Partnership Grant) for sponsoring the research for this article.

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Aperçu du texte

Nadia Seboussi, an Algerian-born Montreal-based installation and performance artist, is among a growing cohort of Canadian artists currently contributing to contemporary dialogues on memory, longing and belonging, migration, mourning and exile in increasingly global, mobile cultures. Seboussi borrows inspiration for her art practice from Algerian-based narratives and draws on histories of immigrants who fled during the so-called Black Decade of the 1990s when the Algerian government brutally fought Islamic insurgency groups. Blending the personal and the abstract, in which remembrances in “one’s own voice” are painstakingly pieced together to create documents of freedom of expression on the right to mobility and migration as a human right, Seboussi investigates and complicates spaces of experiences and performance within the reified space of the art gallery. These spaces become spaces of enactment and mobility in which the spectator must engage with the artist in participating in an...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Sheila Petty, « Performing the Historical Moment: Nadia Seboussi’s Hidad », Cahiers d’études africaines [En ligne], 230 | 2018, mis en ligne le 01 juin 2020, consulté le 18 décembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/etudesafricaines/22141

Haut de page

Auteur

Sheila Petty

University of Regina, Regina, Canada.

Haut de page

Droits d'auteur

© Cahiers d’Études africaines

Haut de page