Navigation – Plan du site
notes et documents

Mobilisations politiques autour du Festival international des cultures de Danxômè (Abomey, Bénin)

Political Mobilizations in the Midst of the Danxômè International Festival of Cultures (Abomey, Benin)
Midjèou Béranger Avohouémè Togbé et Lambert Roch Mongbo
p. 193-214

Résumés

Cet article examine les identités culturelles au prisme de la politique à partir de l’étude du Festival international des cultures de Danxômè qui se déroule à Abomey depuis 2003. Malgré la prescription des lois d’État sur l’unité nationale, on constate que ce festival fait l’objet d’une réappropriation partisane qui crée des tensions et tend à exacerber les clivages socio-politiques. À travers une démarche socio-discursive, les résultats de cette étude révèlent que les commémorations des anciens rois servent de levier pour adresser des discours ancrés dans un passé glorieux en vue de galvaniser les populations d’Abomey considérées auparavant par le régime de Mathieu Kérékou comme des opposants politiques. Cette stratégie de communication politique, qui se fonde sur les figures royales auxquelles les citoyens s’identifient, vise à véhiculer des valeurs de courage, d’espoir, de développement et de loyauté vis-à-vis du parti local.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Fondement du pouvoir et religion d’État dans l’ex-royaume du Danxômè
Festival du Danxômè : trajectoire et fonctionnement
Aux origines du festival du Danxômè
Retour sur un passé revitalisé et des traditions royales
Le patrimoine royal comme instrument de mobilisation politique
De l’allégorie « de la jarre trouée » du roi Ghézo aux discours prônant la cohésion sociale
Les Houégbadjavi : enjeux de l’appropriation du tourisme culturel
Gbebiobio : quand le pouvoir politico-administratif local se soumet à la chefferie coutumière

Aperçu du texte

Aujourd’hui, cinquante communes du Bénin sur soixante-dix-sept organisent périodiquement des événements culturels. Cette prolifération d’initiatives communales de valorisation de sites sacrés et d’animation culturelle exprime la vivacité et la légitimité parfois retrouvées des croyances et des cultes anciensà la faveur de la décentralisation (Ciarcia 2008). La plupart de ces festivals culturels tendent à devenir des opportunités politiques pour animer les fiefs électoraux. Il n’est pas rare d’entendre des discours identitaires par lesquels les leaders politiques essaient d’exprimer leur attachement aux terroirs. Ces manifestations identitaires peuvent ainsi exacerber les tensions intercommunautaires, provoquer des replis identitaires, fragiliser les efforts de consolidation de l’unité nationale et être contre-productives. Ainsi, en dépit de la prescription des lois d’État sur le fonctionnement des partis politiques au Bénin, les partis politiques ou alliances de partis politiques te...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Midjèou Béranger Avohouémè Togbé et Lambert Roch Mongbo, « Mobilisations politiques autour du Festival international des cultures de Danxômè (Abomey, Bénin) », Cahiers d’études africaines [En ligne], 233 | 2019, mis en ligne le 14 mars 2021, consulté le 22 mars 2019. URL : http://journals.openedition.org/etudesafricaines/25257

Haut de page

Auteurs

Midjèou Béranger Avohouémè Togbé

Laboratoire d’Analyse des Dynamiques sociales et du Développement (LADYD), Université d’Abomey-Calavi, Ville d’Abomey-Calavi, République du Bénin.

Lambert Roch Mongbo

Laboratoire d’Analyse des Dynamiques sociales et du Développement (LADYD), Université d’Abomey-Calavi, Ville d’Abomey-Calavi, République du Bénin.

Haut de page

Droits d'auteur

© Cahiers d’Études africaines

Haut de page