Navigation – Plan du site
La famille, un espace relationnel de pouvoir et de domination

Politics of Kinship: Child Fostering in Dahomey/Benin

Politiques de la parenté. Placement d’enfants au Dahomey/Bénin
Erdmute Alber
p. 359-375

Résumés

Dans le présent article, l’auteur soutient que non seulement les évolutions des pratiques de parenté sont profondément liées au changement politique, mais aussi que les processus de la mise en ordre politique pourraient être influencés par ces pratiques et y être enchâssés. Cette thèse est illustrée par l’histoire politique du placement des enfants dans des familles d’accueil au nord du Bénin. Déjà à l’époque précoloniale, cette pratique courante était répandue, soumise au contrôle des officiers coloniaux tout en étant un moyen de résistance à l’ordre colonial. Après l’indépendance, les pratiques liées au placement des enfants ont connu des changements profonds liés à la transformation de l’économie politique de la région.

Haut de page

Notes de l'auteur

This article is based on field research I have conducted since 1992 in the Borgu region in Northern Benin, as well as among migrants from the north in the city of Cotonou. Additionally, I conducted archival research in Porto-Novo and Aix-en-Provence. I have also published parts of the empirical material in my monograph (Alber 2018). Beyond that, I am here developing arguments from my theoretical work in the research group “Kinship and Politics” at the Center for Interdisciplinary Research, Bielefeld University (Bielefeld, Germany), where I presented a first version of this article in January 2017. I thank my co-convenors David Sabean, Simon Teuscher and Tatjana Thelen for insightful comments and thoughts as well as Jeannett Martin for continuous critique of my theoretical framing of child fostering. Thanks as well go to the very helpful anonymous reviewers and to Marie Brossier for her patience with me. Furthermore, I am grateful to all my friends and conversation partners in Benin.

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Child Fostering in Northern Benin
Historical Change
Sero Toro Tuunku and his Foster Son
Postcolonial Changes

Aperçu du texte

In April 1918, in his obligatory monthly report to the governor of the colony of Dahomey, the commandant de cercle du Moyen-Niger wrote:

La révision du recensement après quelques années équivaut à un remaniement complet. Nulle peuplade ne change de place aussi facilement dans l’intérieur du pays. Presque chaque décès entraine le changement de domicile de plusieurs personnes. De plus la famille telle que nous la comprenons est extrêmement dispersée. La plupart des jeunes enfants ne sont pas avec les parents, mais sont élevés par des tantes ou des oncles qu’ils appellent père et mère, ce qui entraine des erreurs fréquentes. Autre cause d’erreur : les villages et les hommes changent des noms ou en ont 3 ou 4 différents ! Tel qui s’appelle Bio-Yerima dans le village de son père se nomme Chabi Bagou dans le village de sa mère et encore autrement pour ses amis. Le recensement demande donc ici, particulièrement, un temps, une attention et une patience considérable.

Updating the census after ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Erdmute Alber, « Politics of Kinship: Child Fostering in Dahomey/Benin », Cahiers d’études africaines [En ligne], 234 | 2019, mis en ligne le 01 janvier 2022, consulté le 24 juin 2019. URL : http://journals.openedition.org/etudesafricaines/25790

Haut de page

Auteur

Erdmute Alber

University of Bayreuth, Department of Social Anthropology, Bayreuth, Germany.

Du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© Cahiers d’Études africaines

Haut de page