Navigation – Plan du site
La famille, un espace relationnel de pouvoir et de domination

Récits du conflit entre les Ifoghas et les Imghad

(Re-)positionnement, grammaire de la parenté et compétition entre élites politiques touarègues
Narratives of the Conflict between Imghad and Ifoghas. (Re-)positioning, Kinship Grammar and Competition between Tuareg Political Elites
Adib Bencherif
p. 427-451

Résumés

Cet article vise à présenter les dynamiques conflictuelles et compétitives entre élites politiques touarègues, plus spécifiquement entre les Ifoghas et les Imghad, au cours du dernier conflit malien amorcé en 2012. Mobilisant des récits familiaux et de parenté, les élites touarègues ifoghas et imghad cherchent à justifier leurs positionnements et à délégitimer ceux de leurs compétiteurs pour dominer l’arène politique de la région de Kidal. Après avoir expliqué comment la chefferie traditionnelle des Ifoghas et leurs parents proches mobilisent un récit de parenté modulé en fonction des circonstances pour conserver leur autorité dans la région de Kidal, l’article se penche sur le processus d’autonomisation politique de certains Imghad dans la région de Kidal. Ces Imghad structurent un récit de parenté concurrent et transversal à l’ensemble du nord du Mali et s’imposent progressivement dans l’arène politique locale de Kidal. Les récits ont été recueillis au cours du dernier conflit armé entre les Ifoghas et les Imghad lors de deux séjours de recherche au Mali entre 2016 et 2017. Ces récits portent principalement sur les différents conflits armés entre ces deux communautés depuis les années 1990, ainsi que sur les compétitions électorales entre Imghad et Ifoghas dans la région de Kidal.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Situer les récits dans le conflit : des limites aux enjeux méthodologiques
Grammaire de la parenté ancrée dans les notions de tawset et temet
Reconfiguration du pouvoir et pluralité d’élites politiques touarègues
Rigidité, modularité et relativité des liens de parenté
Polysémie et ambiguïté de la notion de « tribu » dans les récits des élites touarègues
La réalité plurielle des catégories statutaires
(Re)positionnement de la chefferie des Ifoghas par des récits de parenté (ré)adaptés
Jeux électoraux et conflits armés : récits de parenté en compétition
Un continuum de conflits entre les Imghad et les Ifoghas
Compétitions électorales dans la région de Kidal

Aperçu du texte

La dernière rébellion touarègue a débuté en 2012 au nord du Mali et s’est achevée officiellement en 2015 avec la signature à Bamako de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du processus d’Alger. Pourtant, les violences intercommunautaires et intracommunautaires perdurent au cours des années qui suivent la signature de cet accord. Elles concernent notamment deux communautés touarègues, les Ifoghas et les Imghad, respectivement dominantes et subordonnées dans la région de Kidal (Bencherif 2018). Au cours de la dernière rébellion touarègue, la rivalité entre ces deux groupes est devenue particulièrement manifeste avec la création en 2014 du Groupe autodéfense touareg Imghad et alliés (Gatia), une milice progouvermentale composée d’Imghad et dirigée par le général El Hadj Ag Gamou. Cette milice s’oppose aux groupes rebelles touaregs, plus spécifiquement au Haut Conseil de l’Unité de l’Azawad (hcua) composé des Ifoghas et de leurs alliés. Au cours de leur conflit, les r...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Adib Bencherif, « Récits du conflit entre les Ifoghas et les Imghad », Cahiers d’études africaines [En ligne], 234 | 2019, mis en ligne le 01 janvier 2022, consulté le 24 juin 2019. URL : http://journals.openedition.org/etudesafricaines/25889

Haut de page

Auteur

Adib Bencherif

École d’études politiques, Université d’Ottawa, Ottawa, Canada

Haut de page

Droits d'auteur

© Cahiers d’Études africaines

Haut de page