Navigation – Plan du site

AccueilNuméros238Études et essaisMythes et manuscrits

Études et essais

Mythes et manuscrits

Notes sur quelques traditions orales dans le Sous (Maroc)
Myths and Manuscripts. Notes on Some Oral Traditions in the Sous (Morocco)
Marie-Christine Delaigue et Abdessalam Amarir
p. 323-347

Résumés

Les relations entre traditions orales et histoire sont complexes. Dans le sud du Maroc, l’analyse de quelques traditions montre que si ces récits ont surtout un rôle social qui légitime l’ordre et le pouvoir établi, ils s’enracinent aussi dans l’histoire locale que nous avons pu reconstituer en croisant les données fournies par les archives avec des recherches archéologiques. Ces traditions confèrent également à la population une identité commune qui la différencie de ses voisins et l’autorise à réclamer un territoire.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

Données et méthodes
Les mythes
L’apport de l’archéologie
Les archives
Discussion

Aperçu du texte

Dans cet article, nous souhaitons explorer les relations entre les traditions orales d’une petite région du Maroc et son histoire. L’une des premières questions auxquelles se heurte l’anthropologue face à des traditions orales est celle de leur catégorisation. La littérature spécialisée sur ce sujet est abondante, comme en témoigne ne serait-ce que le volume récemment publié de J.-L. Le Quellec et B. Sergent (2017). Nous avons choisi ici de considérer comme des mythes les récits qui nous ont été proposés dans le Sous. Ces narrations répondent en effet à plusieurs critères déterminants : elles ont pour vocation de fonder la légitimité d’un groupe dans un lieu et elles mettent en scène des personnages fictifs. Si leur caractère sacré n’apparaît pas à première vue, nous en avons pris conscience lorsque nous avons critiqué leur base historique, ce qui nous a valu les réflexions acerbes et peu amènes d’un jeune d’un village qui avait eu connaissance de nos réticences quant à leur véracit...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marie-Christine Delaigue et Abdessalam Amarir, « Mythes et manuscrits »,  Cahiers d’études africaines, 238 | 2020, 323-347.

Référence électronique

Marie-Christine Delaigue et Abdessalam Amarir, « Mythes et manuscrits »,  Cahiers d’études africaines [En ligne], 238 | 2020, mis en ligne le 02 janvier 2023, consulté le 04 juillet 2022. URL : http://journals.openedition.org/etudesafricaines/30267  ; DOI : https://doi.org/10.4000/etudesafricaines.30267

Haut de page

Auteurs

Marie-Christine Delaigue

Département d'Anthropologie sociale, Université de Grenade, Grenade, Espagne

Abdessalam Amarir

Conservateur du Patrimoine, Direction provinciale du ministère de la Culture, El Jadida, Maroc

Haut de page

Droits d'auteur

© Cahiers d’Études africaines

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search