Navigation – Plan du site

AccueilNuméros238Notes et documentsL’identité des Pamzoallumbu ou Pa...

Notes et documents

L’identité des Pamzoallumbu ou Pangelungus du royaume Kongo

Essai d’interprétation du sens et du contexte d’un terme au XVIe siècle
The Identity of the Pamzoallumbu or Pangelungu of Kongo Kingdom. An Attempt to Interpret the Meaning and Context of a Term in the 16th century
Igor Matonda
p. 371-406

Résumés

Cet article cherche à contester l’interprétation de François Bontinck qui proposa en 1980 une relation entre le terme « Pamzelunguos » et l’ethnonyme Basolongo en postulant que la rébellion de 1491 des soi-disant « Mundequetes », sous le roi Zinga Kuwu, était le fait de ces fameux « Pamzelunguos », ennemis du roi Affonso 1er. Notre point de vue, après avoir approfondi cette question, est que les auteurs des deux rebellions ne seraient pas les mêmes. Nous mettons cela en évidence en nous attardant sur le terme « Pamzelunguos ». Ce terme se rapporterait plutôt à un groupe kongo dissident lors du règne d’Affonso 1er. L’interprétation que nous proposons sur l’étymologie de ce terme offre des perspectives larges sur les conséquences politiques au sein de ce royaume Kongo lors des guerres civiles après la mort du roi Zinga Kuwu. À travers une approche mêlant la linguistique historique, l’étude de la cartographie ancienne et la critique historique, nous revisitons l’histoire du royaume Kongo au début du XVIe siècle.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

Pazoallumbu ou Panzelungos : un même terme ?
Champ sémantique des termes Panzu et Pangu
Champ sémantique des termes lumbu et lungu
Reconstitution du sens et du contexte des mots Panzo/u a lumbu, Panzo/u et Pango/u lungu
Panzu, un anthroponyme
Panzu, un prince méconnu et un roi oublié
Nouvelles hypothèses concernant le terme « Pamzelunguos »
La bataille de succession opposant Panzu à Affonso
Affonso contre les provinces de Bata et de Pangu

Aperçu du texte

Le royaume Kongo demeure l’une des organisations sociopolitiques de l’ouest de l’Afrique centrale qui a joué un rôle crucial dans l’évolution historique de la région. Situé entre les territoires actuels du Congo-Brazzaville, du Congo-Kinshasa et de l’Angola, ce royaume était organisé autour des agglomérations nommées mbanza, et des provinces dont les principales étaient Sundi, Pangu, Bata, Soyo, Pemba et Bamba. De nombreux textes ont été publiés sur cette entité depuis la fin du xve siècle et une école historique s’est même développée depuis la fin du xviie siècle (Thornton 1983 : 17-20). Cependant, force est de constater que la période qui s’étale entre l’arrivée de la flotte portugaise à l’embouchure du fleuve Congo vers 1483 jusqu’au milieu du xvie siècle renferme quelques zones d’ombre. C’est le cas de l’apparition, dans les sources, du terme Pazoallumbu ou Pangelungus qu’on retrouve aussi sous d’autres graphies (Panzulungu, Pamzelunguos, Pazoalũbu, Pangelungus, Pamzoallumbu, Pa...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Igor Matonda, « L’identité des Pamzoallumbu ou Pangelungus du royaume Kongo »,  Cahiers d’études africaines, 238 | 2020, 371-406.

Référence électronique

Igor Matonda, « L’identité des Pamzoallumbu ou Pangelungus du royaume Kongo »,  Cahiers d’études africaines [En ligne], 238 | 2020, mis en ligne le 02 janvier 2023, consulté le 08 août 2022. URL : http://journals.openedition.org/etudesafricaines/30387  ; DOI : https://doi.org/10.4000/etudesafricaines.30387

Haut de page

Auteur

Igor Matonda

Faculté des Lettres et Sciences humaines, Département des sciences historiques, Université de Kinshasa, Kinshasa, RD Congo.

Haut de page

Droits d'auteur

© Cahiers d’Études africaines

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search