Navigation – Plan du site

AccueilNuméros239Études et essaisLa situation sociale des sourds a...

Études et essais

La situation sociale des sourds au Burkina Faso

Pratiques sexuelles à risque et réseaux de mendicité
The Social Situation of the Deaf in Burkina Faso: Unsafe Sexual Practices and Begging Networks
Anne-Lise Granier
p. 585-605

Résumés

Les personnes sourdes constituent au Burkina Faso une minorité exclue des programmes de santé, en raison d’une méconnaissance de leur groupe et de leur langue des signes. Peu scolarisés, avec un faible accès à la prévention et aux soins et dans une grande précarité économique, les sourds, fortement stigmatisés, sont particulièrement exposés aux pratiques sexuelles à risque (multipartenariat, relations sexuelles transactionnelles), notamment lorsqu’ils sont amenés à s’engager au sein de réseaux de mendicité, où les femmes sont généralement soumises à une exploitation sexuelle. Cet article vise à donner un aperçu de la situation sociale des sourds au Burkina Faso et à mettre en avant leur vulnérabilité aux pratiques sexuelles à risques.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

Méthodologie
Les représentations de la surdité
Scolarisation
Un faible accès à l’information et aux soins
Des pratiques sexuelles à risque marquées par la fréquence des multipartenariats
Interruptions volontaires de grossesses (IVG)
Réseaux de mendicité et exploitation sexuelle

Aperçu du texte

Les personnes sourdes, et de façon plus générale les personnes en situation de handicap, constituent en Afrique subsaharienne une minorité importante très fortement exposée aux pratiques sexuelles à risque. Reconnu comme groupe vulnérable par plusieurs institutions internationales (who 2011 : 1977 ; unaids 2014), peu d’études sur le sujet ont pourtant été réalisées dans cette partie du monde et rares sont les programmes de santé qui ciblent leur situation. La méconnaissance dont les sourds et leurs langues des signes sont l’objet est la principale cause de cette exclusion. En résulte un faible accès à l’information et aux services de santé. Parallèlement, la précarité économique dans laquelle ils vivent les amène souvent à adopter des conduites à risque (multipartenariat, relations sexuelles transactionnelles) et à être confrontées à des violences sexuelles (Hughes et al. 2012). De nombreux sourds s’engagent dans des réseaux de mendicité, au niveau national et international, au sein...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Anne-Lise Granier, « La situation sociale des sourds au Burkina Faso »,  Cahiers d’études africaines, 239 | 2020, 585-605.

Référence électronique

Anne-Lise Granier, « La situation sociale des sourds au Burkina Faso »,  Cahiers d’études africaines [En ligne], 239 | 2020, mis en ligne le 03 janvier 2023, consulté le 27 octobre 2020. URL : http://journals.openedition.org/etudesafricaines/31683  ; DOI : https://doi.org/10.4000/etudesafricaines.31683

Haut de page

Auteur

Anne-Lise Granier

Laboratoire interdisciplinaire, solidarités, sociétés, territoires (LISST), Université de Toulouse Jean Jaurès UT2J, Toulouse.

Haut de page

Droits d'auteur

© Cahiers d’Études africaines

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search