Skip to navigation – Site map

HomeNuméros241études et essaisVie minuscule d’Appiah Akafou, di...

études et essais

Vie minuscule d’Appiah Akafou, dit Blalè, l’homme de fer (18??-1902) (Baoulé, Côte d’Ivoire)

Small Life of Appiah Akafou, Known as Blalè, the Iron Man (18??-1902) (Baoulé, Côte d’Ivoire)
Fabio Viti
p. 41-82

Abstracts

In September 1893, the French established the first direct contact with Appiah Akafou, then considered a very influential chief in his region and a potential ally. Less than ten years later, the chief of the Ngban found death in detention, in unclear circumstances and after his physical elimination had been repeatedly advocated by the authorities, both civil and military. During this period, numerous episodes enriched the colonial narrative about this enigmatic and unloved chief, to the point where he became an emblematic figure of the Baoulé resistance. By assembling the pieces of the file, the colonial archive allows the composition of a rich and nuanced portrait of an enemy, made without complacency by “hostile” sources, but which can be questioned in reverse in order to reconstruct the “life of paper” of Akafou Blalè, the “iron man,” whose “small life” was crushed by the same mechanism that allows us to know it today.

Top of page

Excerpt

Cairn

Full-text article available to subscribers or on a "pay per view" basis. It will be available on this URL in January 2024.
Read it

Outline

Un portrait par l’ennemi
La première rencontre (septembre 1893)
Les premières frictions : la colonne de Kong (1894-1895)
La fin de l’idylle (1899)
À grands pas vers la fin (1900-1902)
La vérité cachée
Dernières mentions avant l’oubli
Brosser l’histoire à rebrousse-poil

First lines

« [Le Rebelle] sait aussi qu’en ce qui le concerne, la peine de mort n’est pas supprimée » (Jünger 1986 : 103).

Un portrait par l’ennemi

La conquête coloniale du Baoulé (1891-1911) a été magistralement retracée dans un ouvrage basé sur les sources écrites, œuvre de l’historien nord-américain Timothy C. Weiskel (1980), qui en a donné une lecture d’ordre principalement économique. Se détachant de ce travail, qui demeure une référence fondamentale, il est possible de suivre les vicissitudes des premières phases (1893-1902) de la présence française de manière moins globale mais plus rapprochée, notamment à travers l’analyse d’une figure particulière mais tout à fait emblématique, protagoniste des dix premières années de la résistance dans le Sud-Baoulé et qui a laissé des traces importantes aussi bien dans les archives que dans la mémoire populaire. Il s’agit d’Appiah Akafou, dit Blalè, « l’homme de fer », que les Européens appelaient simplement Akafou Bularé, chef reconnu des Ngban du Su...

Top of page

References

Bibliographical reference

Fabio Viti, « Vie minuscule d’Appiah Akafou, dit Blalè, l’homme de fer (18??-1902) (Baoulé, Côte d’Ivoire) »,  Cahiers d’études africaines, 241 | 2021, 41-82.

Electronic reference

Fabio Viti, « Vie minuscule d’Appiah Akafou, dit Blalè, l’homme de fer (18??-1902) (Baoulé, Côte d’Ivoire) »,  Cahiers d’études africaines [Online], 241 | 2021, Online since 01 January 2024, connection on 18 May 2021. URL : http://journals.openedition.org/etudesafricaines/33156  ; DOI : https://doi.org/10.4000/etudesafricaines.33156

Top of page

About the author

Fabio Viti

Institut des Mondes africains (IMAF), Aix-Marseille Université (AMU), Aix-en-Provence.

By this author

Top of page

Copyright

© Cahiers d’Études africaines

Top of page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search