Navigation – Plan du site

AccueilNuméros243Dossier thématiqueUtopie de la clôture et intégrati...

Dossier thématique

Utopie de la clôture et intégration locale

Les rédemptoristines de Diabo (Burkina Faso)
Utopia of the Enclosure and Local Integration. The Redemptoristines of Diabo (Burkina Faso)
Koudbi Kaboré
p. 623-639

Résumés

La vie contemplative paraît à première vue incompatible avec celle en société. La pratique de la clôture au sein des communautés contemplatives n’empêche pourtant pas que des liens se nouent entre les monastères et les sociétés locales. Ce sont ces liens qu’analyse cet article depuis l’arrivée des moniales contemplatives à Diabo à l’est du Burkina Faso au début des années 1960 jusqu’à aujourd’hui. Deux phénomènes sont particulièrement étudiés : l’évolution du régime claustral dans l’utopie monastique et l’exercice d’une fonction médiatrice au travers de formes d’investissement dans la société laïque par les moniales.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

La clôture chez les rédemptoristines de Diabo. Entre radicalité et flexibilité
La clôture papale à Diabo
Des contemplatives « dehors » : une clôture du lieu
Le retour à la clôture : revendication d’une identité ou désir d’émancipation ?
Les stratégies d’intégration : économie et charité
L’économie du monastère de Diabo : une économie de subsistance
Offre d’emplois, dons et aide à l’autopromotion. La charité monastique à Diabo

Aperçu du texte

Dans les premières années de leur arrivée, les sœurs étaient enfermées dans leur cour. Elles ne sortaient pas, même pour faire la messe à l’église. De leur cour, on avait fait des grilles pour qu’elles communiquent avec les fidèles à l’église. Elles suivaient la messe à travers ces grilles. C’est plus tard, lorsqu’elles se sont mises à venir faire la messe à l’église qu’on a commencé à les voir. Après, elles ont décidé de ne plus sortir, qu’elles vont rester prier dans leur cour.

Les propos de cet employé du monastère restituent les différentes étapes de l’histoire de la clôture du monastère de Diabo, ainsi que l’historique de son intégration dans le contexte local. Le but de cet article est d’analyser les liens entre le changement social et l’arrivée du monastère dans la région en focalisant l’analyse sur la tension entre l’utopie de la clôture et l’intégration locale.

Dans le catholicisme, la clôture, physique ou symbolique, définit les espaces réservés aux moines et aux moniales au...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Koudbi Kaboré, « Utopie de la clôture et intégration locale »,  Cahiers d’études africaines, 243 | 2021, 623-639.

Référence électronique

Koudbi Kaboré, « Utopie de la clôture et intégration locale »,  Cahiers d’études africaines [En ligne], 243 | 2021, mis en ligne le 03 janvier 2024, consulté le 26 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/etudesafricaines/34834  ; DOI : https://doi.org/10.4000/etudesafricaines.34834

Haut de page

Auteur

Koudbi Kaboré

Laboratoire des Systèmes politiques, économies, religions et cultures (Syperc), Université Joseph Ki-Zerbo, Burkina Faso.

Haut de page

Droits d'auteur

© Cahiers d’Études africaines

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search