Navigation – Plan du site

AccueilNuméros249études et essaisLe génie des Chinois. Vidéo viral...

études et essais

Le génie des Chinois. Vidéo virale, grands travaux et écologie occulte en Afrique subsaharienne

Chinese Genius. Viral Video, Major Projects and Occult Ecologies in Sub-Saharan Africa
Julien Bondaz et Benjamin Frerot
p. 37-62

Résumés

Au début des années 2010, une vidéo virale présentant une créature hybride, mi-serpentine, mi-humaine, rencontre un immense succès dans la plupart des pays d’Afrique subsaharienne. Dix ans plus tard, elle continue d’être discutée par les villageois de la région de Kaléta, en Guinée, où deux grands barrages hydroélectriques ont récemment été construits. Basé sur des données ethnographiques et l’analyse de contenus numériques, cet article vise à comprendre les raisons d’un tel succès en interrogeant la diffusion de la vidéo et certains des récits qui l’accompagnent. Ces derniers sont autant de rumeurs accusant les Chinois et leurs grands travaux de bouleverser les modes de cohabitation entre humains et génies de la forêt ou de l’eau, ces crises écologiques se jouant non seulement sur un plan politique mais aussi occulte. L’attribution de compétences magico-rituelles aux Chinois participe en outre à des formes de stigmatisation et à des stratégies discursives visant à redéfinir et à critiquer les modes de prédation que subit le continent africain.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2026.
Consulter cet article

Plan

Une vidéo bonne à montrer et dangereuse à conserver
Des Chinois capteurs de génies africains
Résister avec les génies

Aperçu du texte

Qu’un chantier connaisse des problèmes, et il s’agit d’une manifestation de l’autre monde, que ce chantier soit mené par des Chinois, et c’est démons contre démons, légende contre légende. Qui gagne ? Les Chinois, dont les démons (ou les chasseurs de démons, c’est pareil) sont plus forts, forcément, puisqu’ils viennent d’un pays dont les bulldozers sont capables de traverser la grande forêt équatoriale. Et le monde moderne est bien en marche, puisque les démons peuvent désormais apparaître à la télé ou sur les téléphones portables de Kinshasa.

De novembre 2011 à l’été 2013, une vidéo de deux minutes a intensément circulé sur une grande partie du continent africain. Elle montre, exposée sur une table, une créature hybride composée d’un corps de serpent et d’un buste humain : deux petits bras et une tête blonde échevelée. L’étrange créature est immobile mais la caméra tourne autour en réalisant plusieurs plans rapprochés. On entend comme un long cri aigu, formant l’unique bande sonore ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Julien Bondaz et Benjamin Frerot, « Le génie des Chinois. Vidéo virale, grands travaux et écologie occulte en Afrique subsaharienne »Cahiers d’études africaines, 249 | 2023, 37-62.

Référence électronique

Julien Bondaz et Benjamin Frerot, « Le génie des Chinois. Vidéo virale, grands travaux et écologie occulte en Afrique subsaharienne »Cahiers d’études africaines [En ligne], 249 | 2023, mis en ligne le 01 janvier 2026, consulté le 18 juin 2024. URL : http://journals.openedition.org/etudesafricaines/40566 ; DOI : https://doi.org/10.4000/etudesafricaines.40566

Haut de page

Auteurs

Julien Bondaz

Laboratoire d’Anthropologie des enjeux contemporains-Centre Alexandre Koyré ; Université Lumière Lyon 2, France

Du même auteur

Benjamin Frerot

Laboratoire d’Anthropologie des enjeux contemporains, IRD, Université Lumière Lyon 2 ; Université de Montpellier, France

Haut de page

Droits d'auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search