Navigation – Plan du site

AccueilNuméros249notes et documentsBroder des textes et des images p...

notes et documents

Broder des textes et des images pour s’affirmer citoyenne : la démarche de Lucie Kamuswekera

Broidering Text and Image to Assert Citizenship: The Approach of Lucie Kamuswekera
Bogumil Jewsiewicki et Erik Kennes
p. 133-156

Résumés

L’article explore le sens de l’écrit dans l’espace pictural en analysant les images brodées de l’artiste congolaise Lucie Kamuswekera. Sa broderie autobiographique met en évidence ce que l’écrit fait dans l’image. Les auteurs montrent que, dans ses broderies, l’écrit donne présence à l’Histoire telle qu’approuvée par l’État alors que le pictural visualise la mémoire que gardent les Congolais de leurs rapports avec l’État. Lucie Kamuswekera brise le silence dans lequel est tombée sa génération et se constitue en porte-parole des femmes. Elle défend la pertinence pour le présent de leurs expériences de la modernité (post)coloniale.

Haut de page

Notes de l'auteur

Nous remerçions P. Helen pour la lecture de ce texte et pour ses très pertinentes observations et corrections. Les commentaires de J.-L. Amselle, de C. Carbone et de J.-L. Vellut nous ont aidés à améliorer le texte initial, le titre s’inspire des observations du premier. Nous remercions également M. Le Lay pour nous avoir suggéré d’explorer davantage certains aspects de ce texte.

B. Jewsiewicki a été mis au courant du travail de L. Kamuswekera par É. Boyi. En janvier 2021, elle lui a signalé une vidéo, postée sur le site web du Deutsche Welle. Puisque la pandémie rendait la circulation internationale presque impossible, il a fait appel à des collègues qui avaient des relations dans la région. N. R. Hunt l’a mis en contact avec F. Masanga Maisha, doctorant à la University of Florida à Gainesville. Il a réalisé la première rencontre avec la brodeuse. Ensuite, M. Hendriks, de Ghent University, a mis B. Jewsiewicki en contact avec B. Kasembe et C. Irenge Bunguke. Ils ont poursuivi la conversation avec L. Kumuswekera, eux et S. Kniknie ont pris des photographies de ses travaux. En mars 2021, E. Kennes a rencontré L. Kamuswekera pour réaliser un long entretien. Entre 2021 et 2022, M. Hendriks et E. Kennes sont restés en contact avec l’artiste et ont documenté son travail. Nous les remercions toutes et tous.

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2026.
Consulter cet article

Plan

Écrit, image et représentation : prendre place dans la modernité (post)coloniale du Congo
Ce que broder veut dire : lettres et images dans la démarche artistique de Lucie Kamuswekera
Place au doute
Pourrait-on qualifier sa démarche de pluralisme épistémologique pratique ?

Aperçu du texte

En créant de l’art et dans leur manière de l’habiter, les humains ont donné à l’univers un point de vue et un sens (Steven Weinberg).

Écrit, image et représentation : prendre place dans la modernité (post)coloniale du Congo

« Le voyageur qui ne savait pas lire » (fig. 1), est le titre d’un tableau peint dans les années 1990 par Kpagbo, un artiste de Bunia dans le nord-est du Congo. L’observation de cette œuvre offre un guide pour saisir ce que l’écriture fait dans la représentation picturale des mémoires collectives. Le texte est inscrit en français et le voyageur se trouve à la bifurcation d’une route, face au poteau arborant les indications de direction renseignant la distance en kilomètres. Derrière lui, une villageoise, accompagnée d’une fille, s’éloigne. Kpagbo conjugue le texte écrit en français avec l’image pour susciter une interrogation sur l’importance de la maîtrise de l’écrit — particulièrement en français — en tant que voie d’accès à la modernité léguée par la colonie. Pr...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Bogumil Jewsiewicki et Erik Kennes, « Broder des textes et des images pour s’affirmer citoyenne : la démarche de Lucie Kamuswekera »Cahiers d’études africaines, 249 | 2023, 133-156.

Référence électronique

Bogumil Jewsiewicki et Erik Kennes, « Broder des textes et des images pour s’affirmer citoyenne : la démarche de Lucie Kamuswekera »Cahiers d’études africaines [En ligne], 249 | 2023, mis en ligne le 01 janvier 2026, consulté le 20 juin 2024. URL : http://journals.openedition.org/etudesafricaines/40791 ; DOI : https://doi.org/10.4000/etudesafricaines.40791

Haut de page

Auteurs

Bogumil Jewsiewicki

Centre de recherche Cultures-Arts-Sociétés, Université Laval, Québec, Canada

Du même auteur

Erik Kennes

Institut Egmont, Bruxelles, Belgique

Haut de page

Droits d'auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search