Navigation – Plan du site

AccueilNuméros251-252Restitutions : enjeux juridiques ...Restitution des objets africains ...

Restitutions : enjeux juridiques et politiques

Restitution des objets africains : formats d’histoire, processus de justice et définitions du patrimoine

Restitution of African Objects: Formats of History, Processes of Justice and Definitions of Heritage
Claire Bosc-Tiessé
p. 493-510

Résumés

Cet article s’interroge sur le rôle de l’histoire longue dans les réflexions actuelles concernant les restitutions des objets africains. En revenant sur les régimes d’histoire que les décisions politico-diplomatiques prennent en compte, l’autrice questionne les types de dommage et les processus de justice auxquels ils s’articulent ou devraient s’articuler. Se penchant plus particulièrement sur la question de l’absence patrimoniale, l’article pose en méthode une étude taphonomique des collections pour comprendre ce qui est sauvegardé ou perdu selon les situations, et cela afin d’analyser ce qui fait patrimoine et comment. Il examine pour finir l’apparat classificatoire qui accompagne les objets et les biais de connaissance de l’histoire qu’il provoque, considérant à nouveaux frais comment l’écriture de l’histoire pourrait participer de l’exercice de justice.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2026.
Consulter cet article

Plan

Pérégrinations réflexives et prospectives d’une historienne (de l’art)
Recherche de provenance versus histoire sur la longue durée ?
Taphonomie patrimoniale
Restituer des organisations coloniales ?

Aperçu du texte

Pérégrinations réflexives et prospectives d’une historienne (de l’art)

À quoi sert l’histoire dans les débats — ou les actions de l’État — concernant la restitution des objets africains ? Le rôle de l’historien dans l’espace public a déjà été largement débattu, surtout à propos de sujets d’histoire contemporaine, relatifs à la Seconde Guerre mondiale et à la Shoah, à la guerre d’Algérie, à des procès pour actions terroristes, etc., plus spécifiquement pour ce qui concerne des crimes qualifiés contre l’humanité ainsi que des événements érigés comme fondateurs de la nation. Mais la question se pose-t-elle différemment à l’historien spécialiste des objets de périodes antérieures dont les sujets d’étude remontent à plusieurs générations ? La parole de l’antiquisant pour ce qui concerne la restitution des frises du Parthénon à la Grèce est peu sollicitée et ne paraît a priori guère nécessaire. Toutefois, sans répondre pour celui-ci, l’historien de l’Afrique qui travaille sur des objets an...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Claire Bosc-Tiessé, « Restitution des objets africains : formats d’histoire, processus de justice et définitions du patrimoine »Cahiers d’études africaines, 251-252 | 2023, 493-510.

Référence électronique

Claire Bosc-Tiessé, « Restitution des objets africains : formats d’histoire, processus de justice et définitions du patrimoine »Cahiers d’études africaines [En ligne], 251-252 | 2023, mis en ligne le 03 janvier 2026, consulté le 02 mars 2024. URL : http://journals.openedition.org/etudesafricaines/45033 ; DOI : https://doi.org/10.4000/etudesafricaines.45033

Haut de page

Auteur

Claire Bosc-Tiessé

Institut des mondes africains (IMAF), CNRS-EHESS, Aubervilliers, France

Du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search